Quoi de beau en Mars 2018 ?

img-2606787d98.jpg

*J’apprécie…
– Je suis très fière de vous annoncer que nous sommes désormais propriétaires ! Que de changements pour 2018 ! Maintenant, Papa Crapaud attaque les travaux !
– Le temps printanier qui s’installe doucement.
– Manger les œufs en chocolat de Petite Rainette parce qu’elle n’aime pas cela !
– 31 ans le 31 Mars, et voilà une année de plus au compteur !

*J’apprécie moins…
– Pôle Emploi refuse de verser mes allocations chômage pour les 3 grosses semaines écoulées entre le jour de l’acceptation du dossier de la demande et la veille de mes congés maternité… Je ne vais pas me laisser faire !

*Le Petit Monde Chemin Faisant.
– Les gens qui se plaignent du « froid polaire » (appellation que je trouve ridicule quand on sait qu’à Québec, ils étaient à – 40°C avec plusieurs dizaines de centimètres de neige). Oui il fait froid, mais non ce n’est pas « bizarre », au contraire c’est tout à fait de saison, et il faudrait que ce soit comme cela tous les hivers et plusieurs semaines de suite. Les hivers doux sont un fléau pour les plantes, pour les animaux et pour notre santé, renseignez-vous !
– Le personnel de l’hôpital, toujours sympathique et à l’écoute. Avoir revu notamment l’homme sage-femme qui s’était occupé de mon retour à domicile pour la naissance de ma fille. Et l’homme sage-femme que j’avais vu dans une vidéo récente, à propos justement de l’hôpital où je vais accoucher.
– Une dame âgée qui m’appelle (alors que j’étais encore à l’hôpital) au sujet du colis qu’elle a reçu avec la facture des petits pots de Petite Rainette. Sauf que logiquement, il passe comme toujours en Relais, et ne doit donc pas arriver chez un particulier. Elle attend une crème venant du même site et me demande de la lui retourner si je la reçois. Elle me retourne en échange ma commande. Ok, pas de problème. En rentrant chez moi le soir même, je vois un mail m’informant de la mise à disposition de mon colis dans mon Point Relais habituel. Papa Crapaud va donc le chercher à pied. Sauf qu’au lieu de revenir avec un paquet léger (un pot de crème, ça ne pèse pas une tonne), il est en nage : le colis contient bien ma propre commande, sans la facture ! Deux jours plus tard, je reçois une enveloppe de cette petite dame : elle contient ma facture. Je me rends compte avoir mal compris, qu’elle n’a reçu que ma facture. Je tente de la rappeler avec le numéro qui s’était affiché. Malheureusement, je tombe sur une toute autre personne. A n’y rien comprendre ! Etant dans l’impossibilité de la recontacter, j’ai estimé que je n’avais plus à me soucier de tout cela, ayant fait ce qu’il m’était possible de faire pour la rappeler.

0f107fc6c243ac1cba0ebb432d24189e60d0866b_hq

*Santé – Beauté – Alimentation.
– Marcher ou rester trop longtemps debout me flingue le bassin ; rester trop longtemps assise dans la même position me flingue le bassin ; dormir trop longtemps sur un côté me flingue le bassin… Bref ! Que du bonheur !
Ajoutez à tout cela une sciatique et un ventre devenant lourd à porter, je finis par me décider à prendre un rendez-vous avec mon ostéopathe ! J’espère que cela changera positivement les choses, pour tenir au moins jusqu’à la fin avril !
Notes de La Grenouille : Maman Grenouille ayant dû être hospitalisée, le rendez-vous ci-dessus n’a pas pu être honoré. A suivre !

– Finalement, les douleurs et la fatigue auront eu raison de moi : après une heure de contractions, pour lesquelles les Spasfons n’y changeaient rien, je me rends aux urgences. Après une heure de monitoring, pendant laquelle je contractais toutes les 7 minutes, la sage-femme, sur ordre du gynéco, me donne des médocs et m’annonce qu’ils vont me garder 48h. Argh… Pas vraiment le choix, il faut éviter un accouchement trop précoce. Après ces deux jours et quelques cachets, tout revient à la normal. Je suis désormais dans l’obligation de me reposer autant que possible, interdite de voiture autant en conducteur qu’en passager, marcher le moins possible, deux monitoring durant les 15 jours qui suivent ma sortie et suivi d’une sage-femme durant cette période à domicile (et même pour les séances de préparations à la naissance), pour tenir jusqu’à la prochaine consultation vers la fin mars. Ces deux derniers mois de grossesse vont être trèèèèès longs !

– J’ai finalement pu me rendre chez mon ostéopathe la semaine qui a suivi mon hospitalisation. Elle a donc manipulé au mieux mon bassin, remis une vertèbre en place et une hanche. Depuis, après 3 jours de « récupération » (courbatures comme après une séance de sport), mes douleurs sont fortement atténuées et sciatique totalement disparue. Ce qui fait que je dors bien mieux la nuit. Merci Madame Ostéo !
A côté de cela, je marche plus ou moins lentement, mon gros ventre pesant désormais fortement sur mon bassin, ce qui est loin d’être pratique dans ma démarche !

– Dernière échographie faite, Super Baby atteindra finalement le poids de Petite Rainette à sa naissance, mais sera semble-t-il plus grand. Sa tête est aussi grosse que son ventre, ça va être marrant à l’accouchement lol

*Et pour le reste…
Lorsque l’on devient propriétaire, il faut tout prendre en main, notamment l’ouverture des compteurs gaz, eau et électricité. Il faut en imaginer le coût à long terme et être très patient(e) entre les paperasses (réelles ou virtuelles) et les appels téléphoniques. Surtout quand ces derniers sont répétitifs. Il faut être sûre de n’avoir rien oublié, d’avoir tout bien compris et de ne pas avoir souscrit à des petits contrats additionnels inutiles et plus ou moins coûteux. Pour ma part, l’un des contrats additionnels imposés était l’abonnement à l’entretien de la chaudière. Abonnement mensuel d’une dizaine d’euros. Je les rappelle à ce sujet ; l’interlocuteur commence à établir mon dossier – une question d’ailleurs à laquelle j’ai toujours un blanc : « De quand date la construction de votre maison ? ». Franchement, si on ne vous l’a pas dit ou si vous ne l’avait pas lu dans l’acte notarié, il vous est impossible d’y répondre, et le pire, c’est qu’ils ne peuvent pas continuer le dossier… Bref, heureusement, j’avais la réponse. Ensuite, la deuxième question à laquelle il vous faut une réponse déterminante : »Combien d’années à votre chaudière ? ». A cette question, j’ai répondu tout simplement qu’elle allait être neuve puisque nous allions seulement l’acheter. « Ah bon ? C’est une chaudière neuve ? Alors dans ce cas, l’abonnement est inutile, il ne concerne que les chaudières de plus de 2 ans  ! » Ou comment économiser 120€ par an héhé !

– Je commence tout doucement les changements d’adresses, en particulier celles qui ne sont pas utiles actuellement, comme celles des sites de fringues et autres boutiques virtuelles.

– J’ai commencé les valises pour la maternité. J’ai tellement le sentiment que je n’accoucherai pas à terme, que je ne me sens pas faire autrement. Je fais mon maximum pour que ça n’arrive pas maintenant car ce serait trop dur émotionnellement d’avoir un prématuré.

Sortie : Le même jour, je dépose Petite Rainette chez sa nounou, que je n’avais pas vu depuis plusieurs mois, ce qui me permet de discuter longuement avec elle. Puis je me rends au 1er rendez-vous avec ma sage-femme, en tête à tête. Le genre de séance plus qu’agréable, surtout lorsque je retrouve celle qui m’a suivi lors de ma première grossesse. Un feeling immédiat ! On parle essentiellement de mes douleurs (auxquelles il va falloir remédier urgemment pour éviter des complications), de mon moral et des projets en cours (travaux dans la nouvelle maison, déménagement et accouchement qui se profile).

microfighter série 5 lego
Ensuite, je me suis rendue au Pizza Paï de V2, pour passer du temps avec mon Amie C. Après avoir mangé, un petit tour à Auchan pour un petit cadeau d’adieu pour Têtard A. puisque je ne reprendrai pas mon poste à la fin de mes congés maternité. Je lui ai pris un petit coffret Légo Star Wars. Puis quelques boutiques pour mon Amie C. jusqu’à ce qu’une horrible douleur me traverse le corps. J’ai bien cru que le travail allait commencer ! Heureusement pas, je sentais juste que j’avais besoin de me poser et de ne plus bouger. On écourte donc notre entrevue, pour éviter une catastrophe. Je passe néanmoins à la pharmacie pour me renseigner sur les ceintures de grossesse et investir dans du Gaviscon et un tube d’Homéoplasmine.

– Les bêtises de femme enceinte ont encore frappé, et fort cette fois. Je me rends à mon rendez-vous monitoring. J’ai un peu d’avance et m’installe donc sur un siège pour lire. Je dépose mon dossier médical juste à côté de moi et pose mon sac dessus, pour éviter qu’il tombe. Peu après arrive le sage-femme qui m’invite à m’installer en salle. Au bout d’à peine 5 minutes, il me demande ma carte vitale et mon dossier médical. Mince ! Je l’ai laissé sur le siège !! Malheureusement, plus aucune trace, personne parmi le personnel maternité du 1er étage ne l’a vu. Et comment ne pas stresser durant les 30 minutes de monito… Pas de prise de tension de ce fait, pour éviter des données faussées par le stress. Résultat monito ok, je me précipite à l’accueil principal puis à l’accueil gynécologique : R.A.S. Il faudra rappeler lundi. Super, je n’ai plus qu’à prier pour qu’ils l’aient retrouvé d’ici là. Rentrée chez moi, évidemment dégoûtée, surtout pour une personne comme moi consciencieuse, toujours au taquet niveau paperasse et organisation, ces inattentions de grossesse sont un véritable calvaire. 15 minutes plus tard, mon portable sonne : une femme du service entretien qui roulait joliment les R me dit avoir trouvé mon dossier et le dépose aux urgences maternité, et qu’il y reste jusqu’à la fin de son service. Je la remercie une dizaine de fois et lui dis venir le chercher (ou en tout cas, envoyer Papa Crapaud) dans l’heure qui suit ! Ouf !

liste de naissance.png

– A peine ai-je établi un semblant de liste de naissance, que Mamie Nouille se jette dessus et prend plus de la moitié du contenu. C’est super, mais faut en laisser pour tout le monde lol plus qu’à réfléchir à 2 ou 3 articles indispensables supplémentaires !

Papa Crapaud a déjà fini le côté « destruction » de la maison, notamment pour mettre les murs, les sols et plafonds à nu. Ainsi, il repart sur des bases propres et lisses, évitant de futures mauvaises surprises.

0182d6d95d4c2ff9cef4cf561bf873ee

Argent : – On continue les économies. Papa Crapaud propose aussi une idée pour mettre un peu plus de sous de côté chaque semaine : puisque j’ai établi un budget maximal hebdomadaire pour les courses, si ce dernier n’est pas atteint, il serait judicieux de mettre la différence de côté. Admettons sur 120€, vous n’utilisez que 90, vous pouvez donc mettre 30€ sur un compte à part. Et si vous répétez l’action toutes les semaines, à la fin du mois, vous pouvez atteindre une bonne centaine d’euros dans le meilleur des cas.
Une autre astuce qui marche bien pour nous, c’est désormais Papa Crapaud qui fait les courses (surtout parce que j’ai énormément de mal à marcher, et encore plus s’il faut pousser un chariot pendant une heure). Papa Crapaud respecte à la lettre le billet de courses et ne prend donc aucun « achats imprévus ».
– Alors que jusqu’à présent, j’ai avancé l’argent avant d’être remboursée de mes consultations gynécologiques et mes échographies, je suis agréablement surprise de constater que pour la 3eme écho, je n’ai rien eu à avancer !
– Nous avons été remboursés de mon séjour hospitalier, malheureusement la prise en charge de notre mutuelle est bien moins importante que je ne le pensais. On y laisse donc pas mal de plumes !
– Petite Rainette étant désormais 100% propre, les dépenses couches sont terminées, du moins jusqu’à l’arrivée de Super Baby. Une économie minime mais qui se prend !
– Ce qui est bien quand on fait de grosses commandes chez Leroy Merlin, c’est la déduction finale de 15% (avec la carte) qui fait drôlement plaisir ! On peut ainsi réinvestir cette déduction dans des articles que l’on avait oublié ou d’autres que l’on envisageait un peu plus tard. On récupère également parfois un peu de monnaie lorsque certains articles subissent une réduction au moment du paiement, alors qu’ils ne l’étaient pas lors de la commande ! Au moins, cela compense les « petites dépenses imprévues », comme quelques outils ou petits matériaux.
– Quelques ventes ce mois-ci et le petit Lutin des pièces ne nous a pas oublié.
– J’ai profité des offres de Pâques sur le PSN pour investir dans la collection Assassin’s Creed Ezio, dans Black Flag et dans de Blob. En tout 5 jeux pour 38€ ! Parfait !
– Comme il fallait un pot pour enfant, à mettre chez Mamie Nouille, je reprends le même modèle que le notre pour que Petite Rainette soit à l’aise. Sans compter qu’il était à – 30%, super !
– Le jour de mon anniversaire, je profite de 10€ de réduction pour 40€ d’achat, sur Kiabi.com pour commander quelques trucs, dont une partie pour Super Baby, que Mamie Nouille me paye pour sa naissance. Donc sur 51,98€, je ne paie de ma poche que 13,68€ !
Puis en cherchant le lit parapluie que je souhaitais, payé toujours par Mamie Nouille, pour l’avoir au prix le plus bas possible, je le trouve sur Babydol. Déjà moins cher que sur ebay (8€ de différence), j’ai automatiquement le droit à 5€ de réduction en tant que nouveau client ! Et livraison gratuite dans les 2 cas, Génial !

– Film : « Woodlawn » : Un bon film sur la ségrégation, la foi et le destin d’un joueur de football américain noir. Dans l’esprit de « Invictus » ou « Le plus beau des combats« .

– Ces peintures hyperréalistes sont époustouflantes !
– Que de belles poulettes !
– Le chat qui vendait du poisson, trop chou.
– Parce que les petits chiens sont trop drôles !
Stephen Hawking nous a quitté !

Publicités

Quoi de beau en Février 2018 ?

carnaval.jpg

*J’apprécie…
– Le soleil qui dure plusieurs jours. Des jours neigeux qui n’en sont finalement pas. Papa Crapaud a d’ailleurs pu finir plus tôt un vendredi pour routes enneigées… alors qu’il n’y avait rien !
– Quelques petites ventes ce mois-ci ! Et le Lutin des pièces timide mais on s’en contente ^^

*J’apprécie moins… 
– Mes hanches me font souffrir et je commence à faire des sciatiques ! Et j’ai encore 3 mois snif…

*Le Petit Monde Chemin Faisant.
– Enceinte, parmi les choses que l’on apprécie, c’est les caisses prioritaires. En particulier quand le fait de marcher plus de 30 minutes vous épuise et laisse vos hanches méchamment endolories. Je profite donc de mon état pour demander à passer devant une dame. Celle-ci m’a répondu sèchement et a tellement été vexée que je lui passe devant qu’elle a carrément changé de caisse. Quand on s’installe à ces caisses spéciales personnes à mobilité réduite, il faut s’attendre donc à être non prioritaire quand on n’est ni handicapé ni enceinte. Je constate malheureusement que des gens l’oublient encore…
Les couples de personnes âgées, main dans la main ou bras dessus, bras dessous, profitant du soleil et de la douceur pour se promener.
– J’entre dans mon 7ème mois de grossesse. Déjà 3 personnes qui m’ont demandé si j’accouchais bientôt, vu la taille de mon ventre. Non, je prends juste tout sur le devant, mais j’ai encore 3 mois à tenir…

*Trucs mode. 
– Une ultime razia à Kiabi, pour investir dans des débardeurs, un pull violet chaud avec un colibri, un pantalon de grossesse kaki, 2 gilets (j’ai enfin le vert sapin ! et un rose pâle), un bandeau pour mes cheveux et des chouchous pour Petite Rainette.

*Beauté – Santé – Alimentation.
– La fatigue me submerge depuis maintenant 15 jours, en particulier dès que l’on arrive au mercredi soir. Les 4 jours qui suivent sont parfois laborieux et j’ai l’impression de ne pas récupérer suffisamment pour être au top dès le lundi suivant. Grossesse oblige me direz-vous, surtout que Super Baby est déjà un beau bébé. Surtout par son poids, déjà au double de ce qu’il devrait normalement peser… Comme je l’ai déjà dit : Ça promet !
Ajoutons à cela un bassin douloureux à cause d’un ventre proéminent vers l’avant, le corps tente de compenser ce déséquilibre mais n’y arrive pas comme il le faudrait. Dormir le plus souvent possible est mon seul « remède » avant les vacances.
Super Baby s’est mis pour l’instant en siège, et le pire qui soit : le décomplété. C’est-à-dire que ses jambes sont au niveau de son visage, soit totalement tendues, soit un peu croisées. Pour l’instant, pas de quoi s’affoler car il peut encore se retourner mais une inquiétude s’installe quand même. Nous verrons à la dernière échographie !
– Réaction allergique sur le visage, à une crème que j’ai pourtant l’habitude de mettre. Certes, cela faisait quelques semaines que je n’en mettais plus, mais ma peau étant devenue fort sèche, il était temps que je m’y remette. Le pot était neuf, donc le problème vient bien de ma peau elle-même, rendue bien plus réactive avec la grossesse. Même le maquillage me laisse des marques ! Vive les plaques rouges et les petits boutons…

– Quand une bonne nouvelle se fait manger part une mauvaise, on finit par croire que la loi des séries s’acharne sur vous. Concernant ma grossesse, ça n’arrête pas. Voici le topo : j’apprends que je suis enceinte ; un mois après j’ai des saignements qui ont duré une bonne semaine. Les saignements s’arrêtent ; je vomis mes tripes presque tous les jours. Les nausées s’arrêtent ; je fais une rhino-pharyngite pour laquelle je mets un mois et demi à guérir, à tousser jour et nuit (et bonjour les vomissements intempestifs) en pensant que ça va être ainsi jusqu’à l’accouchement. Dans le même temps, suite à la prise de sang pour le dépistage trisomique, le résultat se révèle moyen ET un chiffre indique que Super Baby risque d’avoir un mauvaise croissance. Après 3 semaines d’attente pour les résultats sanguins, Super Baby ne risque rien pour la trisomie ET l’on confirme son sexe : un garçon. Et je guéris de ma rhino juste avant Noël. Puis vient l’échographie pour vérifier si sa croissance se portera au mieux. C’est le cas ! Mais il s’est mis en siège décomplété ! Enfin, à la consultation suivante, bébé s’est finalement retourné comme il faut (et l’on espère qu’il y reste) ; par contre, la vérification du col annonce une petite ouverture, l’origine des contractions que j’ai en semaine, surtout à partir du mercredi soir. Une grossesse qui est loin d’être rose et qui finit par m’épuiser physiquement et moralement…
Et je ne vous parle même pas des constipations récurrentes ! Sans compter que désormais, avec un col fragilisé, pousser m’est déconseillé et les parties de jambes en l’air à éviter, le temps que je sois au repos maximum. A suivre donc !

– 800 g de plus ce mois-ci. On continue à faire attention pour ne pas finir à + 20kg le jour de l’accouchement !

*Et pour le reste… 
– Films :  » Dans un recoin de ce monde  » est un film d’animation japonais, sur le vécu de Suzu, de son enfance jusqu’à l’âge adulte, en partie durant la seconde guerre mondiale. Une belle histoire tout en douceur, qui donne de l’espoir malgré les horreurs de la guerre.
–  » The Monster «  (2016) : Une mère et sa fille, aux relations compliquées, vont devoir affronter un terrible monstre. Pour ma part, je l’ai trouvé peu effrayant, étant habituée aux films d’horreur. Le monstre est moche, il tue, il y a des morts et le courage d’une enfant fera le reste. Il ne m’a pas vraiment convaincu.
–  » Your Name  » : un film d’animation japonais, à voir absolument ! J’ai trouvé cette histoire d’amour improbable extrêmement touchante, à pleurer comme une madeleine à la fin. Superbe !

51iPrhxLzNL._SX210_.jpg

– Livres : « Maleficus » d’Emma Locatelli. Enquête de Melchior Percheval, un avocat au XVIIème siècle, confronté à un juge-criminel qui est convaincu que c’est l’oeuvre du diable, et utilise donc les moyens les plus cruels (mais encore autorisés à l’époque) pour arriver à ses fins. C’est un livre qui peut devenir lassant car l’on va de frustration en frustration. On a l’impression que l’avocat ne parviendra jamais à résoudre cette affaire. Le dénouement se jouant vraiment sur la fin, il vaut donc mieux s’accrocher ou éviter de le lire si l’on a peu de patience !

– Ces photos sont magnifiques !

-Quand l’on a de folles envies de shopping, mais que les économies sont de mises, il faut bien trouver un placebo : le mien consiste à aller sur ebay et à suivre tous les articles qu’il me plairait d’avoir ! Juste à les suivre, à les admirer et cela suffit. Enfin, j’avoue, je craque parfois pour un petit quelque chose à moins de 10€ tout inclus (et si j’ai plusieurs articles pour ce prix, c’est encore mieux) ; je vise essentiellement des habits que je peux mettre toute l’année. Mais c’est devenu rare car mon objectif étant de mettre le plus d’argent de côté, je me répète à chaque fois « Est-ce nécessaire ? Raisonnable ? Ton projet à venir est bien plus important alors ne lâche rien ! »
Par contre, certains achats sont incontournables. J’ai investi dans un lot de biberons pour Super baby. Des Dodie-Mam, 6 pour 13€, dont 3 anti-coliques. Une excellente affaire pour être prêt pour nourrir notre petit bonhomme !

– Les bêtises de femme enceinte ont encore frappé : après les clés laissées sur le contact, j’oublie d’enlever le plastique de la pastille de lave-vaisselle. Je ne m’en suis rendue compte que deux jours après, quand j’ai retrouvé la-dite pastille au fond de la machine, intacte. « Tiens, c’est bizarre, qu’est-ce que ça fait là ? ».
Puis voulant boire un verre d’eau juste avant de manger mes Smacks de Kellog’s, je verse l’eau… dans mes céréales. Fou rire avec Papa Crapaud.

– Voici de très jolis dessins !

Quôaaa de beau en Janvier 2018 ?

Render-3.png

*J’apprécie…
– Le 1er mercredi des soldes, normalement, je devais travailler toute la journée. Finalement, Têtard A. étant patraque, ses grands parents ont préféré le garder au chaud et m’ont permis de finir à 10h30. J’ai ainsi foncé à Kiabi pour quelques emplettes soldées hihi !
– Durant la seconde semaine, je n’ai travaillé que jeudi et vendredi, puisque les jours précédents, Têtard A. avait la gastro. Et le mieux dans tout ça, c’est que je suis payée quand même.

*J’apprécie moins…
– Le vent qu’il fait depuis le 30 décembre. En même temps, il est dû à la tempête Eleanor donc on ne peut que subir…
– Les soldes chez Kiabi, sur la collection bébé garçon sont quasiment absentes. Je suis très déçue !

*Le Petit Monde Chemin Faisant.
– Après essayage d’une nouvelle robe pour moi, Petite Rainette s’exclame « Ouaaaah », emplie d’admiration. Puis regardant son père : « Regarde Papa, mes chaussettes, elles sont magnifiques ! ». Et nous mort de rire.
– Le mercredi des soldes, alors que je retournais à ma voiture après mes emplettes, quelqu’un m’interpelle : une dame marocaine me demande où se trouve l’entrée du Auchan, car c’était la première fois qu’elle venait. J’ai donc fait la moitié du chemin avec elle et lui ai indiqué le reste à faire, en suivant une route piétonne qui y menait directement. Ma B.A. du mois !
– Mon gynéco me remercie d’être là en avance, car ses 2 premières patientes ne sont pas venues (en ayant prévenu soit assez tardivement soit pas du tout) ce qui le désappointe quelque peu. « Même si mes journées sont plus courtes, je n’apprécie pas ces coupures intempestives. Et après, elles se plaindront qu’elles n’arrivent pas à avoir de rendez-vous (je précise que mon gynéco est très demandé, donc son planning est over-booké tout le temps). J’ai déjà prévenu certaines « récidivistes » que je ne voulais plus les recevoir pour leur manque de civilité, mais bien sûr on ne me laisse pas le choix de continuer leur suivi. Alors, je vous remercie non seulement pour votre présence et pour votre plus-que-ponctualité ! ».
– En arrivant à la caisse pour payer mes courses, je constate que je n’ai pas ma carte bleue. J’appelle immédiatement Papa Crapaud pour le « remercier » d’avoir oublié de la remettre en place et qu’il faut qu’il vienne rapido à mon secours. Après un coup de fil à sa maman pour garder Petite Rainette et ainsi lui prêter son véhicule, et une demi-heure d’attente, il est arrivé avec son regard d’enfant pris en faute. Avant, j’aurais râlé méchamment. Je me rends compte que j’ai bien changé ces dernières années sur mon côté explosif et ça c’est une grande victoire ! En même temps, quand on est avec la bonne personne, beaucoup de choses changent positivement sans qu’on fasse d’effort !
– Petite Rainette, un soir dans son lit : « Moi j’ai un petit cul, maman elle a un moyen cul et papa il a un gros cul ». Et moi morte de rire évidemment. Le lendemain soir, en regardant une vidéo : » Marylin elle râle tout le temps. Comme maman ! ». Et Papa Crapaud mort de rire. Un partout on va dire !

*Santé – Beauté – Alimentation. 
– Seconde échographie ce mois-ci. Mon gynéco annonce une « belle bête ». Effectivement, vues les mensurations indiquées sur le rapport, pour la même période, bébé est déjà plus grand en tout point par rapport à sa grande sœur. Ça promet pour l’accouchement…
– J’ai pris 2 kilos en 1 mois. En tout, depuis le début de ma grossesse, je dois être à + 5, ce qui est bien. Mais je redoute cette surcharge pondérale répétitive et à laquelle mon corps a du mal à s’habituer. J’ai ainsi vite mal au dos et aux jambes et m’asseoir ne me soulage que sur le coup, car une fois que je me lève, j’ai l’impression d’être une vieille arthrosée !
Pour le mois prochain (et les autres jusqu’à l’accouchement) il va falloir que je sois vigilante et que je remplace mes petites faims intempestives par un verre d’eau !
Mise à part cela, ma tension est bonne et je n’ai pas besoin de faire le test diabète puisque pas d’antécédents, pas de prise de poids anormale ni de résultats sanguins inquiétants. Parfait !
– Les problèmes de mémoire de femme enceinte me prennent un peu trop souvent ces derniers temps. Avec la fatigue, les paperasses et le boulot, je finis par faire toutes sortes de boulettes : cela va du simple fait que je ne sais plus où j’ai rangé tel ou tel papier, à carrément laisser les clés sur le contact de ma voiture, alors que je m’en vais chercher Têtard A. à la grille de l’école. Le genre de connerie qui vous fait prier le seigneur, les lutins, les fées et tout ce qui peut aider pour que personne n’ait eu le temps de vous voler votre véhicule pendant les 3 minutes qui se sont écoulées, jusqu’au moment où je m’en suis rendue compte et que j’ai speedé vers ma voiture…
– Après 3 semaines de tranquillité, Petite Rainette tombe de nouveau malade. Attendre deux jours pour l’emmener chez médecin faute de places disponibles avant, et ne pas pouvoir aller travailler me pèsent quelque peu. Déjà parce que durant ce laps de temps, elle mange peu voir pas du tout, ce qui, vu son poids n’est pas l’idéal, et aussi parce que financièrement, j’ai vraiment besoin de « plâtrer » jusqu’à mes congés maternité car les mois à venir s’annoncent financièrement très risqués !

*Trucs mode.

 

 

– Lorsque l’on est enceinte, on cherche le confort et les vêtements faciles à enlever. Les robes et les jupes sont donc mon B.A.BA du moment. Alors, plutôt que d’acheter les horreurs proposées en boutique dans le rayon futures mamans (H&M, Kiabi), j’investis sur internet, dans des robes et jupes une taille au-dessus de ma taille de base (avant grossesse), tant qu’à faire en occasion. J’en ai trouvé une belle ce mois-ci sur ebay, une Morgan pour 12€, en parfait état. Je suis ravie !

 


– Une petite razia à Kiabi pour les soldes m’ont permis de trouver plusieurs hauts pour moi et quelques vêtements pour Super Baby.
Puis quelques petites fringues en plus à Auchan pour Petite Rainette et Super Baby, ainsi qu’une valise rouge pour la maternité. Je vais commencer à préparer les affaires de mon petit bout pour être tranquille !
Puis une autre chez Tati pour Super Baby et Petite Rainette. J’ai flashé pour ma part sur une paire de boots fourrées chaudes et plates, couleur rouille.
N’ayant pas trouvé de pyjama bébé 1 mois garçon dans aucun de ces magasins ou n’étant pas hors de prix (10€ pour un vêtement qui dans le pire des cas sera mis une semaine et ne pourra certainement pas être revendu aussi cher, c’est une perte d’argent conséquente), Auchan a finalement lu dans mes pensées et a proposé quelques modèles en solde à -50%. Impec !

*Sortie.
– 1er repas en famille de l’année, le 1er Janvier au midi, avec les parents de Papa Crapaud, pour commencer l’année en douceur.
– Petit tour à l’hôpital pour aller voir Mémé Nouille, qui s’est faite opérer des intestins. Visite surprise qui l’a beaucoup émue, surtout que même ma mère était venue et n’avait rien dit de notre arrivée !

*Et pour le reste… 
– Comme il faut mettre des sous de côté, en plus de mettre une somme tous les mois, je fais en sorte d’en mettre une plus petite chaque semaine. En fait, je prévois 10€ + les euros et centimes en « trop » pour donner un résultat rond. Par exemple, s’il y a 894,15€ je mets 10 + 4,15€.

– Une idée drôle et originale !

Quôaaa de beau ce mois-ci ? #9

année 2018

Le mois de décembre 2017 !

*J’apprécie…
– De la neige le 1er décembre, ça sent l’hiver !
– Mon salaire de Novembre, reçu ce jour-là, est bien plus gros que je ne le pensais. En fait, fin novembre, Têtard A. a fait un voyage scolaire d’une semaine. Je n’ai donc pas compté d’heures puisque je n’ai pas travaillé. Logique. Sauf que dans les situations où je suis censée avoir l’enfant, mais que je ne peux pas travailler faute de son absence, je suis quand même payée, mon employeur étant tenu de me faire travailler le nombre d’heures convenues par le contrat !
– De la neige le 9 au matin, nous avons roulé très lentement pour aller faire les courses en famille. Et la neige a continué jusqu’au 12, fondant entre deux, créant quelques bouchons, mais heureusement rien de bien méchant par là où je passe.
– Après avoir rempli la paperasse adéquate pour l’opposition, le service des fraudes nous a rapidement remboursé. Nous sommes ravis et satisfaits qu’ils aient accepté de le faire !

*J’apprécie moins…
– Mettre 1h30 pour rentrer chez moi au lieu des 20 minutes habituelles, justement à cause de la neige, le 1er décembre…
– Après la rhino, j’enchaîne avec un gros rhume et ma toux revient. Je n’en peux plus, je suis épuisée et ma fille étant elle-même malade, je crains l’échange de microbes à l’infini. Tout cela m’épuise et j’ai bien failli faire un malaise à la pharmacie, attendant désespéramment que l’ordinateur se mette en route, puis que la pharmacienne revienne avec mes médicaments.
– J’ai dû faire opposition ce mois-ci à un prélèvement frauduleux. Alors que Papa Crapaud avait besoin d’un papier officiel sur le site du gouvernement, ce dernier renvoie automatiquement (pour quelle raison, on se le demande…) sur un autre site. Ce document n’étant pas gratuit (alors qu’il l’est normalement), il faut obligatoirement payé par carte bleue. Sauf qu’en faisant ainsi, pour une raison inconnue et totalement illégale, le site vous abonne automatiquement et mensuellement à un forfait magazine ou un truc du genre. Super, on ne peut même pas faire confiance à un site géré par l’état…
– J’ai oublié de faire mon actualisation Pôle Emploi de novembre, celle qu’on effectue au plus tard pour le 15 décembre. Quasiment tous les ans, j’oublie à un moment donné ou à un autre. Espérons qu’ils ne vont pas me demander d’avoir un rendez-vous avec un(e) quelconque conseiller(e), ma situation actuelle ne l’exige absolument pas.
– Après une semaine de répit, Petite Rainette tombe de nouveau malade durant les vacances. Son otite est revenue en force, la rendant brûlante de fièvre et complètement K.O.

*Le Petit Monde Chemin Faisant – Ceux qui m’ont marqué.
– Avec la neige, les glissades sont inévitables. Un poids-lourd en a fait les frais, le 1er décembre : il a patiné et s’est retrouvé coincé entre 2 voies, les obstruant ainsi complètement. Impossible de passer et vive les bouchons engendrés !
– Lors de ma piquouse mensuelle, l’infirmière ne m’a absolument pas fait mal, contrairement aux autres fois. Et c’est la 1ère fois que je ne ressens rien, pas même la pénétration de l’aiguille ! Ça fait plaisir !
Petite Rainette adore sa nouvelle coiffure, et la mienne aussi. « Je suis jolie ! (puis me regardant) Et pourquoi tu es jolie toi aussi ? »
– Têtard A. et une de ses dictées avec le mot sein. Cela le perturbe de voir un tel mot dans ses textes scolaires. Je lui explique donc qu’au collège, il verra ce genre de mots, lors de l’apprentissage du système reproducteur de l’humain. Sein, pénis, vagin. « C’est quoi un vagin ? – C’est le nom scientifique du sexe d’une fille, comme pénis pour celui d’un garçon? – C’est bizarre comme nom, on dirait le nom de quelque chose qui se mange ». Je n’ai pas pu m’empêcher de pouffer de rire, retenant au mieux un fou rire, qui aurait dû être expliqué, si vous voyez ce que je veux dire.
– Petite Rainette a eu l’occasion de voir le Père Noël, et n’a pas pleuré. Au contraire, elle était ravie, des étoiles plein les yeux et un grand sourire illuminant son visage. Des bisous, un câlin, beaucoup de mercis pour les cadeaux et quelques photos, elle lui demande finalement : « Mais, pourquoi t’es pas passé par la cheminée ? »

*Trucs Mode.


– J’ai fait quelques emplettes à Kiabi, initialement pour trouver des leggings de grossesse. A part le fait que la collection future maman est moche et propose un nombre de fringues trop restreint à mon goût, j’ai quand même trouvé ce que je voulais (2 noirs et 1 bordeaux). La collection femme étant plutôt jolie, j’en ai fait le tour et suis repartie avec une combi-short couleur rouille à motifs, un gilet noir et un marron, un bandeau pour cheveux en tissus satiné avec de jolis motifs floraux et une blouse vert sapin avec des manches à volants, tissu épais et très seyante. J’ai dû ramener un pantalon en tissu satiné, qui, même en 40, restait trop serré quand je pliais les genoux, et un robe blanche étoilée en solde, qui ne m’allait pas non plus. Heureusement, ils remboursent ! Cependant, la collection hiver étant vraiment jolie, j’ai eu bien du mal à ne pas repartir avec beaucoup plus du vêtements !

*Santé – Beauté.
– Ma rhino a mis beaucoup de temps à s’arrêter, et j’ai d’ailleurs toussé longtemps, surtout la nuit, m’empêchant parfois de dormir pendant 2 heures. Sans compter que plus je tousse, plus j’ai envie de vomir… Formidable !
Le problème avec une grossesse, c’est que nos défenses immunitaires s’affaiblissent, et l’on chope rapidement la crève et de manière assez intense parfois.
Autant pour ma 1ère grossesse, je n’ai été enrhumée que 3 jours lors du 8ème mois, autant cette seconde grossesse m’achève un peu plus chaque mois.
Plus de 4 semaines à tousser horriblement, me moucher et à cracher mes poumons, à vomir à force d’étouffer : un vrai calvaire. Je ne comprends absolument pas pourquoi on ne trouve pas de solution pour soigner efficacement les futures mamans. On préfère dire : « Pour le bien du bébé, on vous laisse agoniser, ça devrait aller ». Sauf que ce n’est pas le cas, que près d’un mois à ne pas en voir la fin (à l’heure où j’écris ces lignes, je tousse encore un peu, et souffre au niveau des mâchoires à force d’ouvrir la bouche pour tousser, cracher, vomir… Oh et je commence à devenir sourde, formidable !), qu’en 2017, être infoutu de soigner une femme enceinte est un comble, et que non, bébé ne va pas bien quand maman ne va pas bien. Tousser fait bouger le ventre sans arrêt, et fini même par donner quelques contractions.
Sur la voie de la guérison, j’ai désormais extrêmement mal du côté droit de la cage thoracique. Un bonheur sensoriel quand je me mets à éternuer ou à avoir une quinte de toux…
– Depuis deux mois, je constate que ma peau s’est grandement améliorée ! Est-ce le côté bénéfique des hormones de grossesse, mais pour la 1ère fois depuis des années, je la trouve belle : très peu de boutons, mon grain de peau affiné et bien moins sèche. Ajoutons à cela, peut-être, l’utilisation quotidien d’un savon au lait d’amande douce. Oh, et je consomme de nouveau du lait de vache. Et cela ne change rien à l’état de ma peau, donc j’en profite sans en abuser !
– Un petit tour chez le coiffeur pour Petite Rainette et moi, pour clôturer l’année en beauté. Petit carré avec frange pour elle, ainsi Papa Crapaud ne sera plus en panique le matin pour la coiffer, et ne l’enverra donc plus avec simplement une couette rapide, sans avoir démêlé la crinière au préalable… Pour ma part, j’ai également coupé juste au-dessus des épaules, agrément d’une frange aussi, avec une petite couleur. Retour au brun, sur toute la longueur, avec une racine foncée et des longueurs obligatoirement plus claires, puisqu’elles ont été décolorées, et que, sans vraie coloration, on ne peut avoir à nouveau foncées. Comme je suis enceinte, la coiffeuse a eu immédiatement le réflexe de faire un gloss, plutôt qu’une coloration – à éviter fortement à cause de l’ammoniac et de la sensibilité de la peau accrue pendant ces 9 mois.
Petite Rainette a été très sage et suffisamment obéissante pour que la coupe soit rapide et réussie.

*Sorties. 
– Noël le 22 au soir chez les parents de Papa Crapaud, avec un bon repas et de supers cadeaux pour tout le monde.
Puis Noël chez ma maman, avec apparition du Père Noël, une Petite Rainette bien gâtée et un bon repas également !

*Et pour le reste…
– Une petite vente cette semaine. J’espère continuer à écouler mon stock d’articles, d’ici le déménagement l’année prochaine, non seulement pour gagner un peu d’argent, mais pour en reprendre le moins possible. On aura bien assez de cartons comme ça !

– Ces dernières semaines, nous avons été pas mal over-booké même durant les week-end. Entre les rendez-vous avec l’agence immobilière, les banques, la famille, le train-train quotidien, sans compter les heures passées dans diverses paperasses et à passer des coups de fils à droite, à gauche. Surtout ne rien oublier pour que tout se passe sans anicroche et ainsi arriver au but dans les temps.
– Comme un déménagement se profile, et qu’il s’effectuera en grande partie durant la période de mes congés maternité avant accouchement, il faut déjà penser à lister les choses à prendre et à ne pas prendre (= ce qui finira à la déchetterie) et celles que nous devront impérativement acheter une fois de l’autre côté. Nous savons déjà qu’au moins 4 meubles ne viendront pas avec nous, ce qui permettra un déménagement plus « léger ».

– Faire un gros plein de courses et utiliser la cagnotte, comme je fais à chaque fin d’année, donne toujours le sourire car je paye généralement deux fois moins que prévu !

– Parce que c’est toujours mieux avec des chats !
– J’adore, l’enfant a déjà beaucoup d’imagination et son père rend cela encore plus dément !

Quôaaa de beau ce mois-ci ? #8

3cb9a7f5efb0c78ad0b9b8714b0114bf-autumn-fall-fall-diy.jpg

Le mois de Novembre 2017 !

*J’apprécie…
– La grande compréhension de mon employeur suite à mes examens de santé, qui m’ont empêché de venir travailler à plusieurs reprises. J’ai beaucoup de chance d’avoir des patrons en or !
Papa Crapaud est désormais titulaire de son poste de travail, une excellente nouvelle qui fait tellement de bien !
– J’ai (enfin) reçu mes indemnités journalières. Un petit pécule mis direct de côté !
-Finalement, nous n’aurons pas besoin d’investir dans une seconde voiture. Une sacré économie de faite !
-Après plus de 15 jours d’attente, j’appelle l’hôpital où j’ai fait ma prise de sang concernant bébé, pour savoir s’ils avaient les résultats. Répondant par l’affirmative, je me suis rendue dans l’heure sur place pour les récupérer, et ainsi apprendre que mon fils se porte à merveille ! De plus, je n’ai finalement pas grand chose à payer ! Deux bonnes nouvelles en une, quel soulagement et quelle joie !

*J’apprécie moins…
– Les nouvelles pas très rassurantes et stressantes concernant le bébé au début du mois… Et devoir attendre pour connaître les résultats, pour seulement voir ensuite ce que l’on va devoir-pouvoir faire.
– La sécurité sociale conseille fortement de faire une prise de sang particulière pour connaître l’état de santé du bébé avant une éventuelle amniocentèse (justement pour éviter cette opération). Sauf qu’elle ne la prend pas en charge, et que cela coûte en France une somme considérable ! Merci la Belgique de proposer cette dernière deux fois moins chère !
– A peine ai-je eu le temps de mettre un petit pécule de côté, que ce dernier a été investi dans une machine à laver. Damned !
– Choper la crève pendant ma semaine de congés. J’en ai vraiment marre, depuis que je suis enceinte, je suis malade tous les mois !

*Trucs mode du mois.

– J’ai acheté 2 pyjamas chauds (un avec une licorne et un Minnie) et 2 cols roulés (Little Poney et Star Wars) pour Petite Rainette, et une cape noire d’intérieur, douce et chaude, à capuche avec des oreilles de chat pour moi hihi
Puis d’autres cols roulés, un jogging et 2 leggin. Comme elle en salit ou en craque souvent avec l’école, on est vite à court !
– Après quelques achats chez H&M (voir « sorties »), je constate une fois déballés que les 2 paires de collants chauds pour femme enceinte, n’en sont pas. Ils ont dû mélanger dans les rayons. De ce fait, je suis allée dès le lundi matin suivant pour un échange, en appréhendant un peu car l’emballage était destroy. Heureusement, la vendeuse a accepté de les reprendre car l’erreur venait de leur mauvais rangement. De ce fait, j’ai repris 2 paires pour femme enceinte (c’est la bonne cette fois !), puis acheté une blouse légère rouge, une chemise rouge et un top noir à étoiles blanches (tous les 3 soldés). Le hic : en rentrant chez moi, je constate que la réduction n’a pas été faite sur ce dernier, pourtant bien affiché à 3.99€ au lieu de 9.99€. Affaire à suivre !
Les Notes de La Grenouille : Maman Grenouille a donc ramené le top étoilé pour le remboursement de la différence. Grâce à ces 6€, elle a pu acheter une paire de moufles à 5.99€ pour Petite Rainette. Parfait !

*Le Petit Monde Chemin Faisant – Ceux qui m’ont marqué.
– J’ai finalement dû me rendre directement chez mon employeur pour obtenir mon salaire d’octobre. Le chèque qu’il a envoyé ne m’étant pas parvenu une semaine après postage, nous en avons conclu qu’il avait surement été perdu. Une bonne chose de faite, mais je vais devoir insister lourdement pour éviter que cela ne se reproduise pas en décembre et lors de mes congés maternité… A suivre !
– Un vélocipède percuté en direct sur le parking d’Auchan. Alors que j’attendais un peu dans ma voiture avant de me rendre chez H&M, je vois un cycliste prendre un raccourci par la route réservé aux piétons. Alors qu’il sort de cette voie, je regarde mon rétroviseur sans but précis et vois arriver une voiture. Dans ma tête, je me suis dit que non seulement il allait vite, mais qu’au niveau « timing », ça risquait d’être juste pour le cycliste. BAM ! Finalement, il l’a percuté. Plus de peur que de mal, même si le vélo a quelque peu souffert. Le chauffeur de la voiture est resté un moment avec le cycliste. Mais je n’en sais pas plus puisque j’ai dû aller faire mes petites courses.
– La gentillesse de l’infirmière qui s’est occupée de ma prise de sang, à l’hôpital belge où nous avons dû nous rendre. Elle était peinée de connaître la raison de cette prise de sang et m’a encouragé à ne pas perdre espoir et à profiter de ma grossesse, période unique et merveilleuse dans la vie d’une femme.
-De bon matin, suivre un camion et se dire : »Pfouaaah, c’est quoi cette odeur de soupe à l’oignon? » et se rendre compte que ses deux bennes contiennent plusieurs centaines de kilos d’oignons. Argh, c’est pas le genre d’odeur que j’aime avoir dans le nez au réveil !
– Une camionnette qui perd son pneu, s’étant littéralement arraché de sa jante, en direct, c’est impressionnant !
Puis quelques jours plus tard, une pauvre Twingo noire tombe en panne totale sur la voie de droite, sans parvenir à atteindre la bande d’arrêt d’urgence.
Restons dans les voitures : une blanche s’est retrouvée coincée pile sur un petit plot en béton. Mais comment a-t-elle fait pour se retrouver les deux roues avant en l’air, dans l’impossibilité donc de toucher de nouveau la terre ferme ? Mon hypothèse : les plots de bétons se trouvent pile après un dos d’âne, décalé sur la droite, ce qui normalement oblige la voiture à se mettre sur la voie de gauche (ou à patienter s’il arrive un véhicule en face). Elle a surement du vouloir aller vite et n’a peut-être pas vu ces fameux piquets (dans le noir, mal réveillé, c’est une possibilité). Et quand on passe vite sur un ralentisseur, on obtient un tremplin ! Et paf la voiture !
– Petite Rainette, dans la salle d’attente chez le médecin, voit une dame assez grosse entrer. En la pointant du doigt : « Il est énorme ce truc ». Puis me regardant, en baissant la voix : « Elle a une grosse tête ». Non chérie, on ne dit pas cela, on respecte les gens. Mais on ne peut rien faire contre la spontanéité des enfants, qu’on se le dise…

*Sortie.
– Nous avons fêté Halloween avec nos amis belges. En fait, il s’agissait surtout du gage reçu lors de leur mariage (12 participants au jeu, un gage par mois, nous avions écopé de celui d’octobre). Comme il faisait froid et surtout parce qu’il n’y avait pas un chien dans la rue et pas l’ombre d’une maison décorée, nous avons renoncé à faire du porte à porte déguisé. La mariée avait remis pour l’occasion sa robe du jour J. Et ils ont eu le droit à 2 activités : la première, ils ont du découper chacun la face d’une seule et même citrouille (puisqu’ils sont désormais mariés, ils ne font plus qu’un…). Puis l’un devait maquiller l’autre. Malheureusement, le marié a échappé à cette épreuve car il a eu une réaction allergique lors du test produit. Dommage ! Et pour finir, nous leur avons offert une grosse boîte de bonbons Haribo ! Nous avons bien ri et c’était bien suffisant car nous étions tous fatigués de nos heures de travail respectives.
– J’ai passé un peu de temps avec mon Amie C., restau, magasins et beaucoup de papotage au programme. J’en ai profité pour acheter 3 paires de collants de grossesse et un T-shirt blanc fleuri chez H&M (soldé). Quel soulagement que mon ventre ne soit plus serré par des collants non-adaptés. Par contre, 30€ un leggin’ de grossesse, moche de surcroît, je trouve cela totalement abusé (je ne l’ai évidemment pas pris). Au pire on le porte 9 mois, et à partir du moment où le ventre s’arrondit déjà pas mal (4ème/5ème mois). Pourquoi les collections Future Maman sont-elles si « mémèrisantes », chères et proposant si peu de choix ?
Une fois notre petite sortie terminée, je suis allée chez la nounou de Petite Rainette, et nous avons également beaucoup discuté, si bien que Papa Crapaud était déjà rentré du travail depuis longtemps quand j’ai décidé qu’il était temps de rentrer au bercail !
– Un bon petit Buffalo en amoureux, durant le week-end où Petite Rainette passait ce dernier chez ses grand-parents. A la base prévu pour le plaisir, il nous a permis également de porter un toast à la nouvelle situation professionnelle de Papa Crapaud !

Livres – Lecture.

« Les ailes d’Isis » de Jeanne Cressange. L’histoire d’une jeune femme aux pouvoirs mystiques, qui va vivre de nombreux changements dans sa vie, durant la Révolution Française. Et qui se meurt d’amour pour un homme inaccessible, pendant qu’un autre se meurt d’amour pour elle. Attention, la fin est assez gore (et inattendue pour ma part !)
« Susine et le Dorméveil » Tome 1. Je n’ai qu’une chose à dire : c’est l’une des plus fabuleuses BD que j’ai pu lire à ce jour. Cela m’a fait énormément penser aux histoires d’Hayao Miyazaki (surtout Chihiro). J’ai hâte de lire le tome 2.
Anecdotes : Maman Grenouille a eu de la chance, elle a trouvé les deux tomes à petits prix sur le net. Et ce qu’elle ne savait pas, c’est que l’un d’eux avait été dédicacé par l’auteur de cette BD, Enna Lefevre.
« Le Comte de Monté Cristo »
, manga d‘Ena Moriyama. Moi qui n’ai encore jamais lu cette oeuvre d’Alexandre Dumas, elle m’en a donné un intrigant aperçu ! Les dessins sont superbes et l’histoire captivante. Je pense me procurer l’oeuvre originale dès que possible.

*Et pour le reste…
– A la recherche d’une maison, nous établissons également le prix moyen du prêt travaux, dans le cas où ce serait une maison qui en aurait besoin et en fonction de notre limite financière maximale.
– Après avoir annoncé à mon employeur mes soucis liés à ma grossesse, les dates de congés maternités et le fait que je ne reprendrai pas mon poste puisque je déménage trop loin, je lui demande s’il accepterait une rupture conventionnelle pour que je puisse toucher mon chômage et ne pas me retrouver sans rien. Il me répond qu’en fait, il attendait justement de connaître mes dates de C.M. pour m’annoncer un licenciement d’ici février, puisque sa nouvelle situation familiale d’ici là fera qu’il n’aura plus besoin de mes services. Finalement, tout se goupille quasiment comme il faut !
– La machine à laver a rendu l’âme (le tambour s’est détaché). Bon non seulement elle avait déjà servi une bonne vingtaine d’années avant qu’on nous la donne, et a tenu encore 4 ans. Plus de 20 ans de bons et loyaux services. On en a donc commandé une nouvelle très vite car le linge sale n’attend pas malheureusement !
– Une croix sur le passé : plusieurs mois après avoir « dépublié » mon ancien blog, je l’ai définitivement supprimé. Pensant reprendre certains anciens articles, plus le temps passe et plus je pense que c’est inutile. Ce que j’étais il y a 6 ans n’existe plus, j’ai évolué, mes articles aussi. Allez zou, poubelle !
– Petit Rainette a fait une photo à l’école spéciale Noël… Quand je vois la photo, je cherche où se trouve le côté « Noël » justement, car rien dans le fond n’y fait penser ; on voit des cageots en bois peints en blanc. Un sapin décoré, des cadeaux empilés, ou un ours polaire en peluche, ça aurait déjà été plus judicieux. Vraiment décevant !
– 2 maisons visitées ce mois-ci. La première, celle sur laquelle nous sommes restés un moment dessus, avec proposition faite et acceptée par les vendeurs, mais nous avions signalé que nous ne signerions pas le compromis tant que nous n’aurions pas le devis toiture. Nous prenons donc rendez-vous. L’agent immobilier obligatoirement présent pour nous ouvrir, et espérant ainsi signer direct le compromis après devis, nous lustrant le poil en nous complimentant sur le fait que nous avions négocié cette maison de main de maître et patati et patata. Sauf que moi, je voyais bien trop de travaux et trop peu de temps pour les réaliser d’ici l’accouchement. Mon scepticisme ne lui plaisant évidemment pas, il faisait en sorte de soutenir Papa Crapaud en disant « Mais si, vous verrez, votre homme saura vous faire une jolie marre bien comme il faut ; quand il s’agit de la famille, on ne chôme pas ». Certes Papa Crapaud est très productif, mais j’avais peur que cela fasse beaucoup quand même. Alors, est-ce le destin qui a encore frappé, mais il se trouve que le couvreur n’est pas venu, annonçant plus d’une heure de retard (en gros un patron qui n’en avait rien à cirer des « petits » chantiers, espérant que nous patienterions à sa demande). Furieuse, j’ai parlé suffisamment fort pour que la secrétaire entende au téléphone que ce bonhomme pouvait aller se faire voir, que nous n’avions pas que cela à faire et que, lorsqu’on est un VRAI professionnel, on respecte le client et honore les rendez-vous fixés. Surtout quand l’excuse apportée passe plus pour du je-m’en-foutisme-total.
Evidemment, l’agent n’a pas voulu lâcher si vite sa prime de Noël – c’est comme cela qu’à force, je nous voyais à ses yeux, et a fait en sorte de nous donner les coordonnées d’un couvreur qu’il connaissait, et de confiance bien sûr. En rentrant (car le secteur que nous explorons se trouve à 40 minutes de notre marre actuelle), j’ai immédiatement fait de nouvelles recherches, ne voulant pas donner raison à l’agent et à Papa Crapaud, de s’acharner autant.
J’en sélectionne 3 mais 1 en particulier me tape à l’œil. La même configuration au niveau des pièces que la 1ère maison, mais sur les photos, cela me semblait plus large, sans compter que la salle de bain était neuve, une chambre refaite aussi à neuf et un jardin apparemment plus grand aussi. Je prends immédiatement rendez-vous 2 jours après. Et là, mes yeux se sont illuminés. OUI ! C’est effectivement plus large, donc plus respirable, hauteur sous plafond suffisamment importante mais pas trop pour ne pas se sentir compressés, une cheminée pouvant être réhabilitée, un jardin vraiment plus grand ET, grand bonus : PAS de toiture à refaire. « My Grenouille ! Chéri, tu imagines les soucis en moins et le gain de temps pour les travaux. Et tu as quand même quelques travaux comme tu le souhaitais, sans que cela soit un peu trop à mon goût. Et elle est dans nos prix, pour plus grand que l’autre. » Papa Crapaud a évidemment compris que cette maison-là était vraiment celle qui me convenait, tout en ayant ce que lui voulait aussi. Proposition faite l’après midi même, acceptée le lendemain. On signe bientôt et on croise les doigts !

Quoaaa de beau ce mois-ci ? #7

trop faim chateau.jpg

Mois d’Octobre 2017 !

-J’apprécie…
*La douceur d’octobre. Très souvent le matin, il faisait entre 10 et 15 degrés !
*Mes nausées s’estompent (enfin) fin octobre. Ouf !
*15 jours de vacances, ça fait du bien !
*J’ai commencé à jouer à Goodgame Empire, et j’aime bien. J’ai déjà rejoint 2 alliances (1 pour apprendre et l’autre une fois qu’on a un niveau correct).

-J’apprécie moins…
*A ce jour, je n’ai toujours pas reçu mes indemnités journalières, suite à mon arrêt de septembre. Sauf qu’il faut faire la déclaration trimestrielle CAF en les déclarant aussi. Évidemment, je n’ai pas pu le faire et ils ont trouvé cela étrange d’avoir un salaire si bas. J’ai donc dû me justifier par écrit, en leur expliquant que je les déclarerai dans la période où je les aurais (enfin) reçues. M’est avis que ce ne sera pas avant la mi-novembre !
C’est vraiment pénible de courir après le particulier employeur car celui-ci est très souvent peu voire pas au courant des démarches. J’espère qu’il sera un peu plus réactif pour mon congé maternité !
*J’ai crevé un pneu. J’ai roulé à plat une quinzaine de kilomètres en me disant : « Elle est bizarre la voiture, elle fait un drôle de bruit et tangue un peu même ». Heureusement, Papa Crapaud est venu à ma rescousse !
*Pendant quelques jours, j’ai dû faire un détour pour aller travailler. Je suis obligée de passer par une route avec de nombreux dos d’âne. Déjà en temps normal, c’est pas cool, mais quand on est enceinte, même en début de grossesse, les secousses sont désagréables…
*Avoir déjà des contractions dès le 3ème mois. Pourtant, pas plus d’efforts que d’habitude. Un petit tour aux urgences s’est imposé pour être sûre que ça ne touchait pas le col. R.A.S ouf !
*Mon salaire ne m’est pas parvenu dans les temps. Encore une fois, la boîte pour laquelle je travaille a oublié de l’envoyer à la date convenue. J’ai donc dû solliciter régulièrement leur bon vouloir pour activer les choses. Pire, une fois cet incident réparé, c’est mon employeur qui n’a pas payé dans les temps. Je suis censée toucher au plus tard mon salaire le dernier jour du mois, et je peux aisément dire qu’il n’arrivera pas avant le 2 du mois prochain. Ces deux derniers mois me sortent financièrement par les yeux…

-Le Petit Monde Chemin Faisant – Ceux qui m’ont marqué.
*J’ai suivi sur l’autoroute des bonnes sœurs au volant de leur Mini Cooper. Elles faisaient moins de 90 km/h, j’ai fini par les dépasser, mais je me demandais ce qu’elles pouvaient bien se raconter !
*Quand un gosse de douze ans dit « Les jeunes d’aujourd’hui… », je me dis que ça craint quand même lol
*En allant travailler un matin, j’ai été suivi par une Ferrarri Rouge ; en rentrant le soir, c’est une Porshe rouge lui ressemblant beaucoup qui était derrière moi. La boucle est bouclée !
*Rien ne va plus ! Ma fille est un cancre : elle a tiré la langue à la maîtresse… Snif !
– « T’inquiètes Maman, je le fais exprès ! », réplique que ma fille nous sort quand elle fait quelque chose de non-autorisé ou qui peut lui faire mal (se cogne les orteils, marcher sur ses jouets et être à 2 doigts de tomber).
*Un camarade de classe de Têtard A. me regarde et lui demande : « Dis, c’est ta maman ou ta grande sœur ? ». Je fais si jeune/vieille que ça ? lol
*Dixit mon gynéco :  » Oh ! J’ai bien cru voir un membre tout en virilité, pas vous ? » avec le geste de l’avant bras qui se redresse. Moi morte de rire et bébé qui bouge activement les pieds à ce moment-là !

-Santé – Beauté – Alimentation
*Le seul moyen que j’ai de ne pas aller jusqu’à vomir à cause de mes nausées, c’est de manger un petit peu. Dur dur quand on sait qu’on doit faire attention à son poids durant une grossesse.
Le pire, c’est que tout et n’importe quoi peut me donner la nausée : les mauvaises odeurs, les bonnes odeurs, penser aux couches de ma fille, penser à de la viande, entendre des mots trop vulgaires à mon goût… Avoir faim, manger, boire, tout ! C’est pas possible !
*Puisque je ne suis toujours pas immunisée contre la toxoplasmose, je dois rayer la charcuterie et la viande saignante de mes habitudes alimentaires, ainsi que les crustacés, et bien laver mes fruits et légumes. Et les préparations à base de lait cru, les mousses au chocolat artisanales etc.
Le seul point qui m’a rendu le sourire, c’est que je pourrais manger du foie gras, à condition que ce soit vendu cuit, industriel (conserve) et à petites doses. J’aurais au moins ce plaisir pour les fêtes de fin d’année !
*Grâce au « ptit truc recette » de Mam’Anoure, je dévore mes salades : huile Isio 4, vinaigre, sel bleu, poivre gris et le + qui fait la différence, un peu d’huile de noisette ! Un vrai régale !

-Sorties.
*J’ai été voir Mamie Nouille pour lui annoncer de vive voix qu’elle allait être de nouveau Mamie. Je lui ai tendu un livre de « P’tit Loup devient grand frère » , sur le titre duquel j’avais collé « Petite Rainette devient grande sœur ». Elle a pleuré et rit de joie en même temps. Je me suis ensuite régalée de ses frites maison (qu’elle réussit désormais après des années à faire d’horribles frites inqualifiables), ainsi qu’une bonne bavette (j’en mange rarement) et de la salade. Et vive la mayonnaise St Christophe, la meilleure de toute pour mes papilles !
*On a fêté le double 3 de Papa Crapaud en amoureux au Buffalo. Je me suis régalée avec mon rumsteak (malheureusement bien cuit), leur salade d’accueil, on aimerait bien en avoir deux ou trois tellement leur sauce est une tuerie et le dessert pour moi : un donut sucré avec coulis de chocolat et boule vanille. J’ai mangé le tout avec appétit et sans caler alors qu’habituellement, j’ai bien du mal.
*Nous sommes allés visiter une première maison – celle qui nous intéresse le plus car elle détient la majorité des critères nécessaires à notre nouveau nid. Beaucoup de travaux, reste plus qu’à chiffrer et voir si c’est faisable.
Notes de La Grenouille : Suite à « l’enquête » de Mamie Nouille en discutant avec les voisins proches, nous avons renoncé immédiatement à cet investissement : apparemment, les voisins mitoyens ont mis en route une procédure judiciaire pour défaut d’entretien, endommageant leur propre logement et jardin (+ de 15 ans que la maison n’est plus habitée), et ce serait le nouveau proprio qui en ferait les frais… NEXT !
*Mardi 17, en allant travailler, lors du lever du jour, j’ai eu le droit à un ciel gris-jaune, c’était vraiment étrange mais expliqué ici !

– Films et série.
*Pour « inaugurer » mes envies filmographiques de femme enceinte, j’ai mis (à de nombreuses reprises) « Ce qui vous attend si vous attendez un enfant…« . L’un des meilleurs films sur les maternités possibles, drôle, triste et très touchant. Avec une ribambelle de star à l’affiche !
« 9 Mois Mode d’emploi » , pas mauvais mais loin d’être une extase.
« Baby boss » , un film d’animation sur l’arrivée d »un « petit frère » pas du tout comme les autres. Excellent !
Niveau film d’horreur (mon dada), « A Night of Horror » , où l’on suit différentes petites histoires effrayantes et bien sympa.
« The Dark Tapes » , quand des vidéos révèlent de terribles images. Dans un monde où l’on film tout, tout le temps, ce film est vraiment dans l’air du temps.
Autres genres : « The Dressmaker » , avec Cate Winslet. Une jeune femme revient dans sa ville natale pour éclaircir une situation passée compliquée. Hugo Weaving est fabuleux en policier féru de beaux tissus ! Le tout pour une vengeance grandiose !

Et pour le reste…
*En annonçant à Petite Rainette qu’elle allait être grande sœur, le soir même, un « miracle » s’est produit : elle s’est mise à faire popo-sur-le-pot. Oui, parce que nous désespérions un peu sur ce point. Même en allant à l’école, elle se retenait jusqu’au soir pour faire dans sa couche. Il reste la couche nocturne, mais cette étape n’est pas encore la plus gênante pour nous. Ouf ! On va pouvoir économiser quelques mois de ce côté !

*Faits très intéressants sur la série « Les Simspon ».
*Quelques inventions japonaises.
*Une série de photos devant lesquelles je me suis bien marrée !
*Mom and Girls Power ! J’adore !
*Maître Yoda dans toute sa splendeur !
*Enfin la suite de CardCaptor Sakura !
*Les femmes sont fantastiques !
*Ce petit article me concerne en ce moment !

Ce que je ne vous ai pas dit…

chuuuuut !.jpg

Depuis plusieurs semaines, il y a quelques petites infos mensuelles que j’omets volontairement de citer, car il me fallait attendre de savoir si tout irait bien.

Il faut attendre au moins le 3ème mois et la 1ère écho pour déjà éloigner un maximum de risque concernant une grossesse.

La mienne ayant commencé de manière particulière, j’avais d’autant plus de raisons de patienter !

Je suis enceinte ! Un deuxième bébé est en route.
Début septembre, après 3 jours de retard, je me suis dit : « Moi qui n’ai jamais de retard, au pire de l’avance, je me demande si « quelqu’un » n’est pas en train de faire son nid ». Je vais donc le lendemain acheter un test de grossesse. Le blabla habituel, qui conseille le pipi du matin au réveil. Cela m’a bien faire rire car dans mon cas, si je suis enceinte, peu importe le moment de la journée, l’hormone HCG sera détectable de suite. Ce fut le cas avec un mini-pipi de 11h du mat !

Pourquoi est-elle particulière ?

  1. Nous n’avions pas pensé que ça arriverait si vite : Comme nous avions convenu avec Papa Crapaud, un deuxième enfant avant mes 35 ans, sinon rien. En fait, nous nous étions même dit que d’ici 2019, on le mettrait surement en route. Et personnellement, cela m’arrangeait parce que financièrement, même si nous sommes biens, je souhaitais mettre de l’argent de côté pour être à l’aise voire même prévoir un petit voyage pendant l’été 2018.
    D’ailleurs, pour reculer l’échéance, à 2 reprises ces 6 derniers mois, j’ai pris la « pilule d’urgence ». En mai et en août. Oui, vous avez bien lu. Le mois où ma grossesse a commencé. En fait la pilule d’urgence n’est fiable qu’à 50%. N’importe quoi me direz-vous ? SIIIIII ! En fait, cette pilule retarde l’ovulation. Mais si l’ovulation a déjà eu lieu ou est en cours, c’est trop tard ! Elle ne sert à rien (et accessoirement est sans danger pour l’embryon). C’est donc ce qui s’est passé.
  2. Elle est différente de ma 1ère grossesse. Normal me direz-vous. Oui, sauf qu’elle va peut-être être plus délicate que ma 1ère !
    – Tout d’abord, j’ai eu des nausées dès la veille du test – et en ai toujours à l’heure où je vous écris – et ce à n’importe quel moment de la journée ! Plus ou moins fortes et terribles à gérer dans le deuxième cas.
    Papa Crapaud insiste pour que je vomisse dans les toilettes et pas dans le lavabo. Je lui ai rétorqué que je faisais au plus près dans l’urgence et que la prochaine fois, je lui vomirai dessus, comme ça, il ne cherchera plus à me « conseiller » !
    – J’ai déjà des « envies de femme enceinte » alors que je n’en ai eu aucune à ma 1ère grossesse. On a bien ri avec Papa Crapaud quand dimanche à 15h, j’ai réclamé des 3D au bacon. On n’en avait évidemment pas.
    Par contre, mes envies de fraises Tagada se sont retournées contre moi : j’ai tout revomi argh ! Durant ma 1ère grossesse, 3 choses m’ont faites vomir : le thon à la tomate, alors que j’en mange depuis toute petite ; mon pot au feu maison ; et les vitamines de grossesse !
    – J’ai eu des saignements à 1 mois et demi. Tous les soirs pendant 3 soirs puis en journée dès le 4ème jour pendant plusieurs jours. Je me suis donc rendue aux urgences pour être « fixée » : fausse couche en route ? Non, un hématome utérin qui, d’après le gynéco, se résorbera tout seul, mais à surveiller quand même. On constate cependant que le petit cœur de l’embryon clignote déjà à l’écran.
    Résultat : 15 jours d’arrêt. Heureusement, j’avais déjà prévenu mon patron de mon début de grossesse et de ses saignements peu rassurants.
    – Je suis déjà très émotive. Trop même. Je pleure dès que je vois quelque chose d’émouvant, c’est terrible lol
  3. Nous ne l’avons annoncé qu’après le 2ème mois. Contrairement à ma 1ère où nous avions prévenu la terre entière deux jours après le test positif lol
    J’ai fait jurer à Papa Crapaud de ne rien dire pour justement l’annoncer officiellement et en faire un jolie surprise ! Oui car de nous deux, c’est bien Papa Crapaud la plus pipelette lol
    Bon en fait, il y a quand même deux personnes qui l’ont su sans qu’on puisse faire autrement : mon patron – je suis nounou, c’est pour moi normal de prévenir rapidement pour qu’il cherche à me remplacer durant mes congés maternité car cela peut prendre parfois plusieurs mois avant de trouver – et la nounou de Petite Rainette, car elle a dû garder cette dernière quand j’ai dû me rendre aux urgences !
  4. J’ai chopé la crève pendant ma période de saignement. Éternuer et tousser, rien de tel avec un hématome interne !

De ce fait, j’ai retiré de la vente tous les jouets premier âge et tout ce qui tourne autour de bébé (poussette, balancelle…).
Bon, le seul truc qui me fera pester malgré tout : Si c’est une fille, je serai quelque peu désappointée. Pas parce que cette fois, je veux absolument un garçon, mais parce que j’ai vendu l’intégralité des vêtements fille de 0 à 3 ans. Le genre d’économie non négligeable. Mais voilà, jamais nous n’aurions pensé que Papa Crapaud taperait dans le mille aussi vite lol

Sinon je pense devoir imposer une ou deux choses à mon entourage. Comme ils ont l’habitude de gâter Petite Rainette, de deux chose l’une : soit ils font pareil pour le (ou la) deuxième car j’estime que le deuxième doit être également choyé que le 1er, soit ils font exactement ce que je demande depuis la naissance de Petite Rainette. N’offrez que ce que je liste et pas tout ce qui vous passe par la tête ! Un chèque est souvent bien plus utile que 10 jouets encombrants et bruyants, qui prennent de la place et qui, au grand dam (et j’en ai rien à foutre, je le dis franchement) de mon entourage justement, sera mis en vente dans l’année par mes soins si je constate qu’il prend plus la poussière qu’autre chose. Quand un enfant a trop de jouets, il ne sait plus où donner de la tête !

A part cela, les urgences m’ont permis de rencontrer le gynécologue obstétricien qui me suivra durant ma grossesse. Il était de garde et j’ai immédiatement eu un coup de cœur : drôle et sérieux à la fois. Même Papa Crapaud a approuvé mon choix !  Il m’a rappelé mon médecin de famille quand j’étais petite. Quand je l’ai revu le lendemain pour mon arrêt, mon choix s’est définitivement établi. « Si je vous prends pour le suivi, mais que j’accouche ailleurs (ma mutuelle est vraiment à l’ouest avec ses établissements conventionnés ou non), est-ce que je peux vous choisir quand même ?
Bah si vous n’avez pas le choix, soit, mais j’avoue que je serai déçu de ne pas être là le jour J ! ».
Preuve pour moi que ce monsieur aime son métier jusqu’au bout du placenta des doigts !

A côté, des changements sont à prévoir, et le plus tôt sera le mieux. Tout d’abord, un logement plus grand !
Ensuite, une seconde voiture !
On ne va pas s’ennuyer dans les mois à venir !