Quôaaa de beau cette semaine ? #1

Du 23 au 29 Mai 2016.

Qu’on se le dise, Maman Grenouille aime (aussi) les Chats !

* J’apprécie…
– De ne pas avoir eu à faire de courses cette semaine. Vivre sur ses réserves, c’est bien !
– De manger du chocolat blanc. (Baaaave…)
– Le lait de noisette avec des céréales au chocolat.
– D’aider un vieux monsieur ayant du mal à lire la langue française, à justement lui faire comprendre par des mots simples.
– Lundi et mardi, Petite Rainette roupille au-delà de 8h30, merveilleux !
– Puis jeudi : jusqu’à 8h45, avec soleil radieux et en repos dès le soir venu !
– Manger un sandwich jambon, beurre, cornichons avec de la baguette fraîche !

* J’apprécie moins…
– De ne pas avoir acheté suffisamment de chocolat blanc. Snif ! mes larmes de crocodiles (de Grenouille tu veux dires ?) coulent sur mon dernier carré dimanche midi. Vivement mardi !
– L’une des patientes de la salle d’attente chez l’ophtalmo. Une dame âgée, qui, durant près de 20 minutes, ne faisait que souffler, pester par rapport au retard du praticien. J’ai même remarqué qu’elle soufflait encore plus lors des moments de silence, et je sentais bien qu’elle faisait cela pour attirer l’attention, un regard, pour entamer une discussion en rapport avec cette attente interminable. Désolée mais La Grenouille ne compatit pas avec les geignard(e)s !
Pour ma part, je prévois toujours une demi-journée en temps, un magazine ou un livre et ma 3DS en passe-temps. Arrivée à 10h, je suis repartie un peu avant 11h ; j’étais donc ravie d’être sortie si vite. Tu m’étonnes !
– Mon réveil qui sonne à 7h45 et qui réveille Petite Rainette vendredi. J’avais oublié de l’éteindre avec la force de l’habitude. Damned ! (Et oui, La Grenouille est polyglotte côa !)
– Les cordons bleus. En fait, je n’aime plus cela du tout. Le mélange fromage/jambon/dinde me retourne l’estomac. Peu importe la marque ou si c’est du traiteur.
– L’annulation de la taxe huile de palme (ça date de la mi-mai, mais La Grenouille se traîne parfois). Certes, c’est un très bon conservateur. Mais mon ami orang-outan est loin d’en être enchanté !

orang-outan bornéo

Laissons-lui la parole : « Et toi, ami primate, batracien ou je-ne-sais-quoi ! Chez moi, c’est la pagaille. Je peux plus mettre un pied à terre sans me retrouver dans l’un de ces fichus champs de palmiers. Et j’te parle pas des cocotiers !
Moi je vis dans les arbres, mais arbres il n’y a plus. Je mange des fruits, de petits animaux, des pousses. Mais tout ça a brulé. Pourquoi ? Pour aider l’humain. Oh, aider mon prochain, j’aime le concept. Mais si c’est au détriment des autres, ça le fait moins. Même si cet autre est animal, végétal ou comme toi, de chair et de sang.
Il y a bien assez de place sur cette bonne vielle Terre pour nous tous et toi, humain, tu devrais faire plus attention à ce que tu manges. L’huile de palme, c’est pas ce qu’il y a de mieux pour ta santé. Et la mienne. Et celle justement de la Planète. Allez, à la prochaine, et j’espère pour te donner de bonnes nouvelles ! »
Revenons-en à nos moutons. Économiquement parlant, je trouve cela juste. Pourquoi la conso-grenouille devrait payer plus pour de la merde ? Croyez-moi, les producteurs continueront à vendre leur saloperie, même avec quelques centimes en plus. Par contre, rien ne nous empêche, nous justement, les conso-grenouilles, de NE PAS ACHETER des produits qui en contiennent. Voici notamment les quelques produits contenant de l’huile de palme : le Nutella ; certains Kinder (les shokobons). 
Lisez les étiquettes et méfiez-vous des produits bio, ils en contiennent parfois aussi !
L’impact environnemental est bien là, alors agissons intelligemment !

La Grenouille se met au lait végétal.
Rien d’extraordinaire, mais comme je diminue drastiquement ma consommation de laitage, notamment pour voir si cela fera une différence visible sur mes problèmes de peau, il faut que je trouve THE lait qui remplacera le lait de vache du matin, ou du goûter en hiver, ou encore celui versé dans mes céréales. Je teste donc les versions végétales.
Je commence par le Lait de noisettes Bjorg. Ce dernier est fort sucré et il me demande encore quelques jours d’adaptation avant de l’apprécier vraiment sans tiquer.
Je l’ai bu froid, consommé froid avec des céréales au chocolat (une alliance délicieuse) et chaud avec du chocolat en poudre. Il pourrait faire mon bonheur. Mais je réserve encore mon jugement final.
J’ai aussi pris un Lait de riz Auchan, que je testerai quand j’aurais fini la bouteille du dessus.

Notes de La Grenouille : Pour le lait de riz, il est buvable mais je n’aime pas l’arrière goût qu’il me laisse en bouche : celui des riz au lait dont j’ai horreur. Pas sûre d’en reprendre la prochaine fois.
Le lait de noisette a donc remporté mes faveurs sur ce coup !

– A la recherche d’une nouvelle Mare ! (C’est pas gagné…)
Après un rendez-vous à la banque, voici ce qui en est ressorti : Bonne nouvelle, nous pouvons prétendre à un prêt plus élevé par rapport à il y a un an. Normal, je travaille.
Mauvaise nouvelle, pas d’apport, pas de crédit. Super !
Nous qui commençons seulement à mettre plus ou moins de côté chaque mois, nous nous rendons bien compte que dans l’immédiat, cela ne suffira pas à décrocher une main généreuse et confiante de la banque.
Sarcastiquement, j’ai donc dit au conseiller peu avant notre départ : « Dans ces conditions, je vous dis donc « A dans 5 ans » !« . Il a tiqué, fait des calculs et m’a confirmé mes propos.
Bon, mis à part le fait que les banques ne font plus du tout confiance « aux foyers à revenus réguliers mais modestes », on connait la somme à mettre de côté et on connait le montant maximum du prêt auquel on peut prétendre. Ça nous donne un but à atteindre plus clair.
Bon, je vous laisse, je vais aller faire du Pole Dance, paraît que ça rapporte bien !

pole dance cat

« Oh aveuglé je suis aveuglé ! Dites-moi la vérité, je pourrais encore jouer du violon ? »
Cette réplique, sortie de la bouche de L’Âne, dans Shrek 2, illustre parfaitement ma sortie de chez l’ophtalmo.
Souhaitant changer de lunettes cette année, j’ai préféré refaire une ordonnance pour les avoir à ma vue actuelle (mon ancienne ordonnance était encore valable un an, mais bon). Comme il y a deux ans, l’assistante m’a fait un « fond d’œil » = des petites gouttes mises dans les yeux, qui vous dilatent la pupille pour permettre à votre ophtalmologiste de faire quelques vérifications. Sauf que cela dure presque toute la journée, et la moindre luminosité devient aveuglante. Et plus c’est lumineux et blanc, pire c’est !
J’ai prévu le coup cette année, de suite après qu’elle m’ait mis le produit, j’ai sorti mes lunettes de soleil dans la salle d’attente. J’ai bien aimé la tête de certains patients, devant surement se demander ce qui pouvait bien me passer par la tête lol. (Une Grenouille stylée sans doute Côa !).

qu'est-ce t'as cat sunglass

Jealous ?

Je m’amuse comme un têtard !

yo kai watch 3DS

Non, en fait, comme une grenouille-bien-dans-ses-pieds-palmés. Oui car, jouer aux jeux-vidéos, tout le monde le sait, c’est pour les têtards attardés hein… PIRE ! Pour les crapauds. Laissez-moi rire Côacôacôa !
Bref ! Tout cela pour dire que « Yo-kai Watch » est de loin le jeu le plus amusant auquel j’ai joué depuis longtemps. Je n’en démords pas depuis 3 semaines et je le conseille vivement à toutes celles et à tous ceux qui voudraient un nouveau jeu sur 3DS (oui je sais, le nouveau Fire Emblem semble « déchirer sa petite culotte » lui aussi).
Le jeu se découpe en épisodes, comme un dessin animé. Vous devez finir la mission principale et généralement battre un boss pour passer au suivant. A côté de cela, vous avez énormément de quêtes annexes pour gagner de l’expérience, obtenir des Yo-Kai ou gagner de l’argent et des objets. Il n’y a pas de temps mort donc pas d’ennui. Au fur et à mesure du jeu, on peut se lier d’amitié avec des Yo-Kai de plus en plus puissants, allant du rang E au rang S. Il vous faudra parfois plusieurs combats, ou trouver le bon aliment pour le « séduire », pour qu’il (ou elle) rejoigne vos rangs.
De ce fait, ce dimanche, j’ai atteint la fin de l’histoire principale, après 60h de jeu. Il me reste à terminer les quêtes annexes et à entamer la « suite de la fin ».
D’autres part, au Japon est sorti « Yo-Kai Watch 2 ». Et il m’a l’air grenouillesquement merveilleux ! Je bondis d’impatience boing boing boing !

Faut se faire des sous.
Projet immobilier oblige, il faut bien trouver des solutions. Pour cela, Papa Crapaud et moi avons tout d’abord ouvert un PEL, sur lequel nous déposerons une partie de l’argent que nous parviendrons à mettre de côté chaque mois (l’autre partie sera mise sur l’autre compte).
Je fais un grand tri pour vendre des articles petit à petit : des CD et des albums, les jeux-vidéos (dont Golden Sun), et d’autres de la PS3 et de la 3DS ; un kimono japonais en soie (acheté à la Japan expo il y a quelques années).
En rangeant mon meuble de cuisine, je me suis décidée à me débarrasser également de livres de cuisine. L’idée est simple pour le tri : s’il y a moins de 3 recettes qui me plaisent, à vendre !
Je pense aussi sacrifier une grande partie de tout ce que je gardais pour du scrapbooking vu que je n’en fais finalement plus du tout. Des amateurs ? Je mettrai des liens dans mes prochains articles.
Ensuite, nous ferons de notre mieux chaque mois pour mettre le plus de côté, sans pour autant sucer des cailloux. Même ceux de la Mare sont dégueux !

– Le 29 Mai.

bonne fete maman cat
Jour de la fête des Mamans Grenouilles.
Pas de cadeaux, ni offerts, ni reçus. Je ne souhaitais rien et l’ai même signalé à Papa Crapaud : « T’inquiètes Crapaud Chéri, je préfère garder nos économouches et faire un resto quand on aura l’occasion. On fêtera les mamans grenouilles et les papas crapauds« . D’une pierre, deux coups !

Le rire, c’est la santé ! Côahaha côahaha !
Entre rallonger l’espérance de vie et faire les abdos, rire fait tout simplement du bien et imprime un bon souvenir dans la mémoire.
Cette semaine, Papa Crapaud au volant, moi qui regarde le contenu de mon sac. Soudain, il dit juste au moment où je jette un œil à la couleur du feu et à la voiture de devant : « T’inquiète pas, tu es belle monsieur ». J’étais morte de rire car cette phrase décrivait parfaitement la situation : un conducteur avec des cheveux clairs, coupe à la James Dean, portant des lunettes de soleil et s’admirant dans les rétroviseurs, ébouriffant sa crinière.

JAMES-DEAN

Une coupe dans ce style

Puis je me suis amusée à aller faire un tour sur les Chuck Norris Facts, vu que lorsque j’en lisais un ou deux, cela me faisait beaucoup rire. Avec Papa Crapaud, on s’est marré durant une petite heure vendredi soir, en les lisant sur le site qui leur est dédié !

Publicités

Une réflexion sur “Quôaaa de beau cette semaine ? #1

  1. Pingback: Quôaaa de beau cette semaine ? #2 – Maman grenouille, Papa crapaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s