Quôaaa de beau cette semaine ? #8

Du 11 au 17 juillet.

09c126888eb7925cb922a89c4dcc37a1

* J’apprécie…
– D’être en vacance jusqu’en septembre dès mercredi soir ! Et les « Au revoir » chaleureux de mes employeurs.
– De savoir que je vais non seulement récupérer un lave-vaisselle, mais également un vélo d’appartement ! Et le tout gratos !
– De commencer tranquillement mon ménage estival. Salle de bain Check ! Cuisine presque Check !
– D’avoir reçu mes bottes !
– Une fin de semaine qui sent vraiment l’été. Enfin !
– D’avoir capturé Xerneas (Pokémon légendaire côaaa !) dans Pokemon X haha (et les doigts dans le nez !).

* J’apprécie moins…
– Quand Papa Crapaud est de mauvais poil parce qu’il est fatigué… Alors qu’il se couche très tard tous les soirs. T’es pas mieux quand t’es naze… T’as dit quoi là ?! *Se barre en courant*.
– D’être embêtée avec une fonction de la PS4. Espérons que Sony saura résoudre ce petit-problème-qui-risque-d’être-casse-noisette.

– « C’est un petit quelque chose qui peut faire toute la différence« . L »une des phrases fétiche de Maman Grenouille.
En rentrant du boulot lundi soir, je vois deux roms faisant les poubelles devant la maison : une femme d’une bonne quarantaine d’années et, à mon avis, son fils, d’une vingtaine d’année et apparemment mal voyant. Premier constat qui me fait mal au cœur. Deuxième constat, ils font les sacs correctement, c’est-à-dire qu’ils en ouvrent quelques-uns mais n’étalent pas leur contenu partout par terre, et remettent tout dans la poubelle à la fin. Dernier constat, ils le faisaient pour trouver d’éventuelles denrées encore consommables. Pff ça m’a tué car quand je sais dans quelle misère ils vivent, comment les gens peuvent faire des amalgames entre les mauvais et les bons, ils en sont réduits à ça pour s’en sortir. Je suis donc rapidement montée avec Petite Rainette et ai pris 2 bananes et le petit pot de bébé qu’elle n’aimait pas, et leur ai offert. Puis, sentant les larmes me monter aux yeux en pensant qu’ils devaient surement rejoindre un groupe plus important, qui ne devaient certainement pas nager dans la nourriture, j’ai rempli un sachet avec quelques trucs en plus – des bonbons que je ne mangerai pas, une bouteille d’eau, une boîte de petits pois et une choucroute (en espérant qu’ils aient de quoi les réchauffer). Hop, cadeau. Ce n’est pas beaucoup, je ne le fais pas souvent, mais je pouvais au moins faire ça.

Souvenir : Mon premier amoureux. Sa petite sœur était l’amoureuse de mon petite frère. Et leur maman était notre nounou de secours quand mes parents ne pouvaient pas faire autrement. Et ils vivaient pas loin de chez nous. Et tous ensemble, on adorait jouer avec des Tortues Ninja.

Pour le fun !
J’ai cherché nos prénoms en version elfique : Caladhiel, Finrod et Aistacariel !
Si vous voulez le site, le voici : Anneaux elfiques.
Et moi alors ? Oh attends… Alors Grenouille, c’est Eldalotë. Cool !

This is the end. La Grenouille est so british !
Ça y est, mon 1er contrat vient de se terminer. Et pour celui-ci, c’est définitif. Après avoir reçu une proposition avec plus d’heures pour le second, j’ai rapidement accepté et ai déposé ma démission dans la foulée à l’autre. J’ai même mis un petit mot lors de mon départ, chose que je n’avais pas eu l’occasion de faire pour les précédentes gardes (en même temps, pour le tout 1er, je n’avais pas vraiment d’affinités avec les parents, et pour le second, comme j’ai gardé contact, je n’ai pas trouvé nécessaire de le faire).

Dans quel monde vivons-nous ?
C’est La Grenouille qui prend la plume. ENCORE une journée de deuil pour la France. Une journée d’horreur pour le monde. ENCORE un fou qui a foutu en l’air de nombreuses vies. Des morts, des blessées, des personnes traumatisées, des familles endeuillées. Y’a pas qu’en France, c’est tous les jours, PARTOUT dans le monde. Et c’est horrible. Mes yeux se mouillent, ma gorge se noue. Mon ventre me fait mal et mon esprit est en rage. ENCORE des innocents face à un fous furieux. C’est dur, très dur, mais encore une fois, il faut éviter les amalgames. Cela ne changera rien de ce que je pense des mes proches d’origines étrangères. Cela renforcera surement les préjugés que je peux avoir, le temps d’un instant, le temps d’un regard. Mais je m’efforce des les balayer d’un geste de la main. J’ai peur, même dans ma petite mare tranquille. Peur qu’un jour, j’allume l’ordi et vois dans les news un attentat qui aura, cette fois, tué l’un des miens, quelqu’un que je connais. Et j’ai peur qu’un jour, cela arrive à Maman Grenouille, à Papa Crapaud ou à Petite Rainette
Tout ce qu’il faut savoir, c’est que le monde a TOUJOURS été dangereux, nous ne vivons pas dans un monde de paix et n’avons d’ailleurs jamais vécu comme tel. Depuis TOUJOURS et je pense malheureusement pour toujours, il y a TOUJOURS eu de la violence, des conflits, des crimes et des guerres. Tout ce que l’on peut faire, nous, les Grenouilles qui voulons vivre en paix, c’est de créer cette paix nous-même, sans compter sur ceux qui nous gouvernent. Aimer sa famille, aimer ses amis, ses proches. Etre bienveillant et poli. Faire en sorte de voir positivement les choses. Ce n’est pas tous les jours facile, mais ce n’est pas impossible. Agissons chacun de NOTRE côté pour qu’un jour nous soyons TOUS heureux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s