Quoi de beau en Mai 2018 ?

En-mai-fais-ce-quil-te-plait1

*J’apprécie…
– Le soleil revient doucement début Mai et reste, devenant même très estival !
Marcus, ce journaliste des jeux-vidéo. Ça doit bien faire 10 ans maintenant que je le connais grâce à ses émissions !
– 1 mois après l’accouchement, je retrouve mon poids initial… Que demande le peuple ?
– Financièrement, nous avons finalement très bien géré le mois de Mai. Ouf !

*J’apprécie moins…
– Le manque de sommeil car Mini-Crapaud dort plus le jour que la nuit.
– ENGIE me prélève une somme qui n’aurait pas dû l’être – l’interlocuteur que j’avais eu le mois dernier me l’avait certifié. Plus qu’à envoyer un courrier pour résilier l’abonnement ET demander remboursement.
Après avoir réceptionné mon courrier, le CFCA m’appelle pour me demander d’envoyer cette demande par mail. Je l’ai fait mais franchement, c’est vraiment n’importe quoi, je ne vois pas l’intérêt de proposer un contact par écrit si ce dernier est réorienté vers celui par mail.
– Encore un prélèvement frauduleux ; cette fois, je n’ai plus le choix, je vais devoir me rendre à la banque pour régler ce problème… A suivre !
Notes de La Grenouille : Finalement, ce n’était pas des prélèvements frauduleux, nous savons désormais de quoi il s’agit !

cute-chibi.jpg

*Le Petit Monde Chemin Faisant.
– Chapeau bas à cette maman, qui s’en va faire des courses avec ses deux filles (4/5 ans) poussant son chariot tout en ayant son nourrisson en porte-bébé, à peine plus âgé que mon fils. Moi qui marche tranquillement sans trop forcée sinon je suis vite K.O. et qui est incapable de gérer un chariot chargé. Alors ne parlons pas d’ajouter Mini-Crapaud et Petite Rainette !
– Nouvelle étape dans la « cour des grands » pour Petite Rainette : après avoir arrêté définitivement les couches, nous avons arrêté totalement les biberons. Elle boit désormais son lait chocolaté dans des mugs. Reste plus que les tututes !
Les différents membres du personnel de l’HPVA qui m’ont marqué : S., la première des sage-femmes à qui j’ai eu affaire lors de mon arrivée, qui m’a épaulé durant mes contractions et grâce à qui j’ai su les gérer au mieux. Un petit bout de femme qui avait dû monter sur un marche-pied lors de la péridurale, pour m’aider à maintenir ma position courbée.
Madame Boule Quiess, une jeune infirmière, qui, en voyant ma boîte de boules anti-bruit, m’explique qu’elle est une abonnée à ces petites choses, qu’elle ne sait pas faire sans sinon elle ne dort pas. Nous avons ainsi pu nous rassurer l’une l’autre en constatant ainsi que nous n’étions pas seules au monde lol
Une autre jeune sage-femme, qui ne cessait de dire « elle » en parlant de mon fils, à cause du fait que dans le reste du service, il n’y avait que des filles. « Pourtant, j’adore le prénom que vous lui avait donné, c’est justement ce prénom-ci que je donnerai à mon bébé si j’ai un garçon« .
« Véronique et Davina », ces 2 puéricultrices que j’ai surnommé ainsi car il y avait une grande blonde et une grande brune, très sympathique et très claires dans leurs explications.
La femme de ménage, au doux accent portugais, avec qui je parlais longuement, notamment sur l’éducation des enfants, du fait de ne jamais rien lâcher, même quand ils sont grands, car ils ne doivent jamais oublier que nous sommes leur maman et pas leur copine ! Je pense d’ailleurs que c’est elle qui avait retrouvé mon dossier de grossesse
L’assistante du pédiatre, qui se sentait un peu inutile en voyant que je gérais parfaitement l’habillage/déshabillage de mon fils. Quand c’est un deuxième enfant, on reprend vite ses marques !
Le pédiatre qui effectue les fameux « premiers pas » de bébé pour voir si sa motricité est bonne. Avec l’effort, Mini-Crapaud lâche un petit pet sonore et gras, auquel le pédiatre s’exclame « Ah non, pas ça, c’est une blouse propre de ce matin ». Heureusement, il n’y a rien eu de plus lol
La responsable de l’état civil, haute en couleurs, qui pense sur le coup que son ordinateur affiche un bug par rapport aux deux dates de naissance de nos enfants.
Cette dame que j’ai laissé passer devant moi à la caisse qui venait juste d’ouvrir. Cela nous a permis de discuter quelques instants, apprenant ainsi qu’elle était aide-soignante intérimaire en gériatrie, en fin de contrat, travaillant cette après-midi-là. Passer en caisse au plus vite l’arranger donc fortement !

 *Trucs mode. 

boy-chanel-handbag-white-calfskin-chains-tweed-gold-tone-silver-tone-metal-packshot-other-a67086y8348810601-8802678308894
– Je craque complètement pour le Sac BOY CHANEL, version blanche. Son prix a malheureusement de quoi faire pâlir le peuple lol


– Pour Petite Rainette, j’ai profité de 10€ offerts pour 40€ d’achat sur Kiabi.com pour son anniversaire. Comme elle a reçu beaucoup de t-shirts et leggings, je me suis dit qu’il serait judicieux d’y ajouter quelques pulls et une paire de bottes de pluie Peppa Pig !
Ajoutons à cela quelques t-shirts à sequins « magiques », une paire de sandales et des tennis fleuries pour cet été, puis 2 t-shirts et un bermuda pour Mini-Crapaud et enfin une blouse rose avec motifs des îles et une robe rouge fleurie pour moi.


– Sur ebay, j’ai acheté un porte-bébé Monsieur Bébé, à 15€. Mini-Crapaud est encore un peu trop petit pour être à l’aise dedans, mais au moins, il me servira par la suite pour me promener avec lui sans être encombrée par la poussette, et avoir mes mains libres pour Petite Rainette. Puis quelques vêtements, un plastron et une casquette pour moi, pour 26€. Puis à Auchan des socquettes colorées aux motifs fruités.

*Santé – Beauté – Alimentation. 
– Pas de baby blues à l’horizon, juste des moments où je verse ma petite larme, par exemple quand j’ai donné mon avis en ligne sur mon séjour hospitalier. Dernière grossesse, dernier enfant, je ne vivrai plus ces moments de joie, d’inquiétude et l’impatience d’accoucher tout en craignant les douleurs des contractions. Fini la maternité, la vie de Maman Grenouille Force 2 m’attend !
– Pas de nuits complètes pour le moment, ce qui n’est pas toujours facile à gérer, surtout lorsque je ne parviens pas à faire une petite sieste en journée. N’ayant pas l’habitude de cela, je perds vite patience en fin de journée, sans compter que Petite Rainette est en plein dans sa phase rebelle, à ne pas obéir et enchaîner les bêtises…
– Pour allaiter correctement mon fils, on m’encourage à boire 2 L de boissons par jour. Franchement, je trouve cela vraiment trop et je n’y arrive tout simplement pas. En faisant un tour sur le net, j’ai pu constater que c’est une grosse idée reçue, véhiculée depuis tellement longtemps et en grande pompe, que c’est devenu un acquis. Sauf que je pensais aux femmes de certaines ethnies qui vivent dans des pays très chauds – ou au contraire très froids – et qui n’ont pas la possibilité d’obtenir ces fameux 2 litres. Comment font-elles ? Et pourtant, elles parviennent à allaiter sans difficulté. En fait, il faut boire à sa soif. Pour ma part, ayant plus soif qu’à l’habitué, je bois donc plus souvent, mais je n’atteins certainement pas le quota conseillé à tort ! Boire plus parce que votre corps le demande oui, mais évitons d’exagérer ! Ce qui marche pour les unes ne fonctionnera pas forcément pour les autres.
Mon expérience : j’allaite désormais depuis 6 semaines, entre 80 et 90% du temps, le reste étant représenté par un ou deux biberons de volume de lait en poudre adapté à son âge. Ces biberons m’assistent essentiellement en cas de fortes douleurs aux tétons après de trop nombreuses tétées quotidiennes, quand je suis fort fatiguée ou quand je sens que la quantité de lait contenu dans ma poitrine sera insuffisante. Cet allaitement est à mes yeux une réussite car Mini-Crapaud grandit et grossit sans difficulté. Les positions que j’effectue sont la « Madonne » , le « rugby-man » et allongée sur le côté, cette dernière devenant très pratique avec la fatigue en fin de journée.

– Visite chez le médecin en début de mois : j’avais finalement raison, j’ai bien une angine. Quand à Mini-Crapaud, il a déjà rattrapé et dépassé son poids de naissance et a pris 1 cm. Et il a également perdu son cordon ce jour-là, une bonne chose de faite.

*Les Astuces de La Grenouille.
Argent/Economie : Comme je dis toujours, il n’y a pas de petites économies. Lors du séjour à la maternité de Maman Grenouille, plutôt que de mettre l’intégralité de sa dosette de chocolat en poudre dans la tasse de lait prévue à cet effet, elle ne mettait que la moitié. Largement suffisant et pas besoin d’ajouter les dosettes de sucre qui l’accompagnaient. Elle a ainsi récupéré 3 sachets de chocolat en poudre, plusieurs de sucre, des briques de jus de fruits, des dosettes de beurre, des yaourts et une bouteille d’eau et même des fruits – généralement, ces derniers ne sont pas mûrs et conservés au frais, il vaut donc mieux attendre avant de les manger.
Profitez également des douches à volonté durant ce genre de séjour, après un accouchement, on a d’autant plus de raisons d’avoir envie de se sentir fraîche et requinquée ! Faites également cela dans les hôtels où vous séjournez et récupérez ce qui est récupérable – échantillons de shampoing et gel douche – mais demandez au préalable s’ils sont renouvelés quotidiennement !
Maman Grenouille adore les petits déjeuners (hôpitaux et hôtels), l’occasion de se régaler, de prendre un bon petit repas complet et de repartir avec deux/trois trucs à manger dans la journée haha !
  On récupère aussi les papiers essuie-tout des fast-food en trop pour les réutiliser chez soi, ainsi que les sachets de sel, de sauce et les pailles non-utilisés !

Nettoyage : A NE FAIRE QUE LORSQU’IL EST NEUF OU APRES UN BON NETTOYAGE MANUEL ! Votre lave-vaisselle s’encrasse au fur et à mesure des lavages. Pour éviter d’avoir à le récurer de fond en comble 4 ou 5 fois pas an, aspergez généreusement l’intérieur de vinaigre blanc (le fond, les parois, les paniers…) et saupoudrez partout du bicarbonate de soude. A vide bien sûr ! Lancez un programme à au moins 60°C et laissez faire le tout. Faites cela tous les mois, et vous diminuerez le nombre de séances « récurage à l’huile de coude » annuel !
Pour les moins courageuses, il existe des tablettes de nettoyage prévu à cet effet. J’en ai acheté de la marque Sun, je vous dirai si c’est efficace.
  Une à deux fois par mois, si vous avez un lave-vaisselle, mettez-y vos têtes de brosse à dents électrique, vos brosses à dents manuelles et votre gobelet de rinçage au lavage. Vous les débarrasserez ainsi de l’accumulation de dentifrice et donc de bactéries !

Alimentation : Vos fruits commencent à faire la tronche mais ne sont pas moisis ? Faites en des compotes ou des salades de fruits (à servir de suite ou en bocal). Oh et pour les bananes, quand elles commencent à noircir, OUVREZ-LES avant des les jeter ! Très souvent, il n’y a que la pelure qui est noire, pas la chair !
  De même, lorsqu’il n’y a qu’une partie abîmée, coupez-la et mangez ce qui n’est pas gâté ! Mieux vaut manger une demi-tomate que la jeter entièrement. 

Bébé/ Allaitement : Comme ce n’est pas une chose facile, il n’y a que vous MESDAMES  pour décider quoi faire niveau allaitement. Lait en poudre, allaitement maternel, les deux, peu importe, ne laissez personne décider pour vous car c’est vous, maman, qui devrez vous débrouiller seule en cas d’allaitement maternel. Votre mari ne pourra pas le faire pour vous lol 
  Si vous avez besoin d’un tire-lait pour reposer vos mamelons, n’hésitez pas, cela sauvera leur intégrité dans les moments où vous sentez frôler la crevasse – j’en sais quelque chose. 
Vous pouvez faire aussi un découpage en pourcentage : 80% au sein et 20% au biberon. Ou inverser en cas de grosse fatigue. Quand bébé reste deux heures au sein, toutes les trois heures, tous les jours, cela devient vite usant et vous empêche de faire autre chose. Il existe les manuels et les automatiques ; ces derniers peuvent être loués en pharmacie, mais il faut les réserver rapidement !
  Le site de la Leche League donne beaucoup d’informations ; sachez choisir également une/des conseillers qui vous corresponde(nt) ! Si vous prenez une pro-allaitement alors que vous sentez que vous changerez votre façon de nourrir bébé en cours de route, pour l’adapter à votre quotidien (une maman sans enfant n’a pas le même train de vie que celle avec plusieurs, de même pour une mère au foyer et une salariée), vous pourriez être confrontée à de vraies furies. 

storing-and-thawing-breastmilk-FR.png
  La crème Lansinoh HPA LANOLINE est une petite merveille pour soigner vos mamelons. Alors oui, elle est chère (20€ les 40ml) mais elle est VRAIMENT efficace. Maman Grenouille l’utilise depuis le début et dès qu’elle sent que ça pique un peu, hop, une application de la taille d’un petit poâas et ça va mieux. N’attendez pas d’avoir une crevasse pour vous soigner. Elle est en plus non toxique pour bébé !
Si vous allaitez, sachez que le lait maternel est un bon apaisant pour vos mamelons, pour les rougeurs de votre tout-petit, pour la peau sèche. Et il est anti-bactérien. Donc, à chaque fin de tétée, n’essuyez pas les quelques gouttes qui perlent, étalez-les !

*Bulles de Grenouille. Nouvelle mini-rubrique, regroupant toutes les petites manies, paroles et bêtises de mes enfants.
– Petite Rainette prend son rôle de grande sœur très au sérieux. La preuve, alors que je finissais de me laver et lui demandais de surveiller son frère, qui commençait à pleurer et à s’énerver, et me dire s’il était toujours sur le dos, elle fait pour cela de nombreux aller-retour entre le salon et la salle de bain. Lors de son dernier cheminement, elle me déclare avoir donner sa tutute à Mini-Crapaud pour qu’il se calme. Ayant peur qu’elle n’ait pas été délicate, je file vérifier et constate que tout va bien. Je la remercie donc grandement. « Mais de rien Maman, je ne fais que mon travail !  »
– Elle aime reprendre les gens, sans forcément appliquer à elle-même ses exigences : « On dit pas ouais, on dit oui« , « On dit pas Salut Mec, on dit Bonjour Monsieur« , « Chut Petit Frère y dort » (en le disant très fort bien sûr).
« Pouah ! C’est vraiment dégoûtant ! Qu’est-ce que ça sent mauvais quand je pète ! » dit-elle au bas des escaliers, juste devant notre voisin et Papa Crapaud hilares.
– Depuis que j’ai accouché, Petite Rainette s’amuse avec sa mini poupée à reproduire tout ce que je fais avec Mini-Crapaud : le changement de couche, le mettre dans la balancelle, le prendre dans ses bras pour un câlin et même soulever son t-shirt pour lui donner la tétée. Bon par contre, elle le jette quand « il est pénible »… Niveau bienveillance et douceur on repassera.

*Et pour le reste…
Argent : J’ai fait ouvrir un livret A pour chacun de mes enfants. Ainsi, nous pourrons leur mettre régulièrement de l’argent et surtout déposer directement ce qu’ils recevront lors d’anniversaires ou de fêtes.
  La facture de l’hôpital a mis près d’un mois à nous parvenir. J’avais fini par croire que nous allions en être exempté… Raté lol
  DEUX petites ventes cette semaine, c’est assez soft ces derniers temps.


  Mon retour aux courses me fait faire quelques achats extra pour Petite Rainette, de quoi l’occuper pendant un certain temps :
* Deux figurines des Trolls (2.99€ l’unité)
* Un Shopkins (2.99€)
* Une lampe phosphorescente Licorne de Canal Toys à décorer soi-même à 12.99€ (moins cher que sur le net)
* Un cahier d’activité et de stickers Disney – Princesse Raiponce à 5.65€
* Et un livret rempli de petits autocollants à 4.99€
  Papa Crapaud récupère une veste pour lui, un abri de jardin neuf et un tapis pour enfant, les fameuses pièces de puzzle avec des chiffres et des lettres, qu’il faudra nettoyer. C’est toujours mieux quand c’est gratuit !
  Mini-Crapaud a encore été gâté pour sa naissance, par ma mère, ses collègues et mes grands-parents. Par contre, j’ai dû mettre les olas pour Petite Rainette car ses deux grands-mères ont la fâcheuse habitude de lui offrir quelque chose à chaque fois qu’elles la voient. Sauf que Petite Rainette en a fait une association : voir Mam’Anoure/ Mamie Nouille = avoir un cadeau. Donc, quand elles les voient, la première chose qu’elle dit, c’est « il est où mon cadeau ? ». Elle n’a donc plus le plaisir de voir ses grands-mères pour elles-même mais seulement celui de s’attendre à recevoir quelque chose. Ce qui est loin d’être plaisant pour elles, même si elles se sont mises dans cette situation de leur propre chef… Venez pas vous plaindre !!

– Sorties : Je profite de pouvoir à nouveau me déplacer sans peine pour aller chercher Petite Rainette à pieds, jusqu’à son école. Ce serait dommage de ne pas profiter de ce merveilleux temps !
  Le 11, je sors seule avec Mini-Crapaud et retrouve le plaisir de conduire après deux mois sans avoir touché au volant. Je file à Kiabi récupérer ma commande et faire quelques achats. Puis, je me rends à la maternité pour prendre mon rendez-vous post-natal car je ne parvenais pas à les joindre au téléphone. En attendant mon tour à l’accueil, je tente de regarder l’heure sur mon portable, mais constate que je ne l’ai pas sur moi. J’ai beau retourné mon sac, rien. Bon pas de panique, on réfléchit. La dernière fois que je l’ai eu j’étais justement dans les rayons de Kiabi et répondez à Papa Crapaud. Puis je l’ai mis dans mon sac et me suis rendue au point retrait colis. Ah oui, je me souviens l’avoir sorti pour donner le code barre du colis mais pas de l’avoir rangé… Damned, va falloir que j’y retourne !
Bon d’abord, un détour par la banque pour prendre un rendez-vous la semaine suivante histoire d’ouvrir des livrets pour les enfants et faire opposition aux deux prélèvements frauduleux – qui n’en sont finalement pas. Par chance, comme c’est un prélèvement direct sur le compte, nous n’aurons pas à changer de carte – deux fois en moins de 6 mois, ça aurait fait beaucoup. Et hop, on est reparti chez Kiabi, ouf ! Mon portable a été soigneusement rangé dans un tiroir. Merci, plus qu’à retourner tranquillement à la maison, après cette matinée bien remplie !
   Le 17, je retourne donc à la banque pour ouvrir des livrets A, fermer un LDD, encaisser un chèque et rendre un courrier arrivé à notre adresse mais qui était destiné à quelqu’un d’autre. Il s’agissait en fait de notre voisin d’à côté qui est à la même banque et à le même conseiller que nous, ils se sont juste trompés sur le numéro de la maison !
   Après avoir laissé Papa Crapaud faire les courses, je reprends désormais ma corvée mon petit plaisir hebdomadaire. Et là, je l’apprécie d’autant plus, me permettant ainsi une bonne heure voire deux de solitude, libérée de mes obligations de maman, surtout quand vos journées sont calées sur le rythme de Mini-Crapaud, mais en n’ayant pas forcément la possibilité de dormir autant que lui vu que j’ai une grande à gérer et des obligations comme tout le monde.
  Le 25 nous sommes allés inscrire Petite Rainette dans sa nouvelle école. Tout est en ordre, reste plus qu’à rencontrer sa maîtresse et visiter les lieux le mois prochain !
J’en ai profité pour faire un tour dans notre future maison et ainsi voir en direct l’avancée des travaux – Papa Crapaud bosse super bien. J’ai hâte d’être de l’autre côté, mais quand je vois le bordel de poussière, je me dis qu’on n’est pas plus mal dans notre logement actuel en attendant. Puis je me suis rendue avec les enfants chez Mamie Nouille pour passer la journée avec elle, puis chez Pépé et Mémé Nouille leur rendre une petite visite et leur présenter leur arrière petit-fils. Moment d’émotion intense pour eux, en particulier lorsque j’ai dit à Pépé Nouille que Mini-Crapaud portait son prénom en deuxième prénom.

Autre : Mon séjour à la maternité ayant été fort agréable, Papa Crapaud a suggéré d’offrir une boîte de croissants/pains au chocolat au personnel de jour et de nuit. Excellente idée validée et exécutée quelques jours après ma sortie. Même si c’est « leur boulot », il est toujours agréable de savoir que celui-ci est apprécié des autres !

– La chanteuse Maurane est décédée. L’une de ses plus belles chansons pour moi, L’un pour l’autre.
– Un projet photo magnifique !
– De superbes dessins qui en cachent d’autres !
L’alphabet, c’est tout un art !
– Que de jolies sculptures en papier !
Un projet photo « Dollment » joli 😉
– Anecdotes à la plage, chez les fruits et légumes !
– Quand Star Wars rencontre le monde des insectes !

Un petit tour chez Ma Famille Nombreuse au Naturel et Monkey Dose.
Puis une idée de recette pour déodorant maison chez Douceur des îles.
Un article d’une maman que j’ai beaucoup apprécié.
  Un article sur les métiers de la haute couture.
  Voici un film d’animation que j’ai hâte de voir !

– Voici quelques « talents » qui pourraient vous plaire : Tape Face, The Sacred Riana, Boogie Storm (on ne les présente plus), Light Balance et Darci Lynne.

2 enfants le même jour.

efa13c608005ebba994790fbfc2a1117.jpg

Ou cette soirée que j’ai titré avec beaucoup d’humour : « Silence et hurlements ».

Quand on vous dit 2 enfants le même jour, vous pensez surement à jumeaux ? Ou jumelles ? Mais pourquoi pas une troisième possibilité ? C’est ce qui vient de m’arriver !

3 semainesle 3, toujours dans ma vie. Il me restait pile 3 semaines avant le terme, le samedi 21 avril. J’avais donc parcouru le plus gros et le plus dur chemin d’une grossesse. On dit qu’arrivée à 37 SA, on peut souffler car le bébé peut naître sans crainte, tout est en place.
Cette grossesse n’ayant pas été des plus agréables – je vous laisse lire mes récapitulatifs mensuels -, avec au 7ème mois un col qui s’ouvrait déjà et de ce fait, une mise au repos forcée, qui s’est quand même soldée par 2 jours d’hospitalisation. Autant dire que chaque journée et chaque semaine en plus était une victoire !
Mais à la proéminence de mon ventre, tout sur le devant depuis le 6ème mois, beaucoup se disait et me souhaitait même d’accoucher dès que la limite « Safe » serait atteinte. Et j’étais bien de leur avis, car marcher était devenu vraiment laborieux. De ce fait, dès la 36ème semaine, j’ai eu des pulsions de gros ménage et j’ai insisté pour aller me promener avec Papa Crapaud. Des sorties qui me font mal physiquement mais du bien au moral après plusieurs semaines sans rien faire qui ne risquerait de déclencher un accouchement prématuré.
J’avais même fini par dire que, vu comment s’était passée cette grossesse, je ne serai pas surprise d’aller à terme malgré tout. Puisqu’elle m’avait bien embêté durant tout ce temps, pourquoi ne le ferait-elle pas jusqu’au bout ?

Je me rends à ma dernière consultation le 20. Vérification du col douloureuse, au point de ne pas savoir retenir un sursaut et un « Aïe » de douleur. Mon gynéco s’excuse et explique que le col (côté bas) est ouvert à deux centimètres et que la tête du bébé pose déjà sur le col, d’où cette sensibilité accrue. Quelques douleurs persistent en sortant mais se calment le soir venu.

Le 21, nous nous rendons chez les parents de Papa Crapaud notamment pour profiter de la présence de sa sœur, remontée juste pour le week-end. Nous prenons l’apéro dehors et je me goinfre d’ailes de poulet légèrement pimentées. Pour retourner à la voiture, ma démarche est, comme à chaque fin de journée, lente et pesante. Peut-être un peu plus que d’habitude d’ailleurs.
Constatant qu’il est plus de 20h30 et que je n’ai aucune envie de faire à manger, je propose à Papa Crapaud de s’arrêter prendre une frite pour être tranquille. Durant le trajet voiture, je ressens 3 contractions à peine plus fortes que celles de d’habitude, en moins de 15 minutes, mais les range néanmoins dans la case fatigue quotidienne. Nous mangeons et durant le repas, je crispe un peu les doigts et demande finalement en rigolant à Papa Crapaud : « J’espère que t’as du carburant (= assez d’énergie) pour ce soir ? – Heu oui mais pourquoi ? – J’ai l’impression que ce n’est pas comme d’habitude ».
Nous mettons Petite Rainette au dodo, et je reste dans le canapé à jouer à ma 3DS. A 21h30, heure à laquelle j’avais perdu les eaux pour ma 1ère grossesse, une forte contraction ressentie jusque dans les reins me fait grimacer. Et je sais que lorsqu’elles se ressentent jusque là et pas uniquement au niveau des abdos, c’est signe de vrai travail. Je prends néanmoins un Spasfon et Papa Crapaud propose de descendre les valises maternité, au cas où. J’accepte plus par précaution. Au bout de 20 minutes, et durant ce labs de temps, je me rends bien compte que le Spasfon est inutile, je souffre vraiment, durant moins de 15 secondes certes, mais cela me cloue sur place toutes les 5 à 7 minutes. Allez, je me lève, me prépare à suivre le protocole pré-accouchement : mettre un Microlax pour purger (on évite ainsi une « cacastrophe » lors des poussées pour faire sortir bébé lol), puis une douche pour être propre pendant que Papa Crapaud prévient Pap’Anoure pour venir garder Petite Rainette. Microlax inutile, l’une des contractions m’aide à me « soulager » avant même de pouvoir le mettre. Tant mieux car gain de temps – ce médicament peut mettre au moins 15 minutes à agir, et quand on souffre, on n’a pas envie d’attendre. Quelques difficultés à me laver avec les contractions suivantes, surtout maintenant que je ne parviens plus à être silencieuse (la salle de bain étant juste en-dessous de la chambre de Petite Rainette, j’ai peur de la réveiller, mais cela ne sera pas le cas).
On se rhabille, Papa Crapaud descend les valises, rapproche la voiture au moment où son père arrive pendant que je hurle ma douleur dans le garage. Les 7 minutes de voiture me paraissent une éternité, je ne fais que crier à chaque contraction. J’encourage même Papa Crapaud à rouler un peu plus vie que la vitesse autorisée (ouh pas bien) sans exagérer non plus. Il propose alors de mettre un peu de musique pour me détendre. Je hurle gentiment que je n’en veux pas, que ce sera silence et hurlements pour moi. Arrivés à la barrière de sécurité, suivant une autre voiture, cette dernière met un temps fou à s’ouvrir, je maudis momentanément le chauffeur d’en face (même s’il n’y peut rien) et la personne censée appuyer sur ce fichu bouton d’ouverture.
Je descends de la voiture, une nouvelle contraction m’empêche de marcher, je m’agrippe tant bien que mal au bras de Papa Crapaud. Le vigile sort son téléphone pour que les sage-femmes descendent rapidement avec un fauteuil roulant. Je m’assois avec difficulté, nous prenons l’ascenseur et nous rendons tout de suite en salle d’examen. Le col est bien ouvert, annoncé à 6 cm juste au moment où Papa Crapaud me rejoint, direction salle de travail sans aucune hésitation. Tant de centimètres en si peu de temps (1h à vue de nez), je comprends désormais pourquoi je douillais autant !
Il est 22h45, je souffre vraiment mais suis bien épaulée par les sage-femmes et les écoute au mieux pour gérer mes contractions. Papa Crapaud m’encourage même à lui broyer le bras si nécessaire lol
« Vous souhaitez la péridurale ? – Oh oui absolument » ai-je répondu vivement, juste au moment où une nouvelle contraction se lançait. Une fois en salle de travail, à force de morfler depuis plus d’une heure, ma patience est à bout et je demande donc si l’anesthésiste arrivera vite car j’ai peur que le col soit finalement trop ouvert pour avoir le temps de profiter de la péridurale. Il arrive quelques instants après, son travail interrompu à deux reprises par l’assaut de contractions. Puis à 23h15, tout est posé et la péridurale fait effet dans les deux minutes qui suivent. Par contre, j’ai l’impression qu’elle fonctionne plus du côté droit que gauche – ce qui sera effectivement le cas. Vérification du col : 8 cm, nous n’avons plus qu’à patienter. D’ailleurs, en constatant l’heure – 23h30 -, Papa Crapaud et moi nous disons : Dans 30 minutes ce sera l’anniversaire de Petite Rainette.
Effectivement, le 22 avril, c’est la date de naissance de mon aînée. Et vu ce que je ressentais, je savais pertinemment que Super Baby, désormais Mini-Crapaud, viendrait après minuit.
A minuit justement, ultime vérification, col à 10 cm donc totalement ouvert. Poche des eaux bombante. « On va laisser la nature percer la poche, nous ne sommes pas pressés, le travail est au top. Si vous sentez que ça coule, bipez-moi ». A 00h20 je sens un petit écoulement : la poche a fissuré, la sage-femme me propose de l’achever pour être tranquille. J’accepte, elle vide le tout dans une bassine et en profite également pour vider ma vessie. « Maintenant, si vous sentez que cela pousse vers le bas, comme pour aller à la selle, vous me bipez sans hésiter ».
Cela ne tarde pas, mais je préfère attendre pour ne pas avoir à pousser comme une malade. Après 3 poussées basses ressenties, je me décide à biper. Parfait, bébé est bien descendu, je peux même toucher sa tête à l’entrée. « Allez, on se positionne, bébé sera sorti d’ici 5 minutes. Vous poussez deux fois à mon avis, et vous l’aurez dans les bras ». La gynécologue obstétricienne est là, on me demande de poser les jambes sur l’étrier : pas de problème pour la gauche ; la droite elle, endormie, ne bouge pas et tombe même sur le côté du lit, Papa Crapaud et moi rigolant en l’attrapant tant bien que mal pour l’installer. « Attrapez vos jambes, on inspire, on bloque et on pousse ». Effectivement, en deux poussées, Mini-Crapaud fut là !
Ce fut un accouchement parfait ! Un souvenir mémorable pour ma seconde et dernière grossesse. Je suis heureuse de pouvoir me dire que oui, j’ai eu un accouchement rapide et efficace, un « accouchement comme il faut ». Certes, j’ai bien douillé lors des contractions pré-péridurale ; mais finalement, cela a tellement bénéficié à l’accouchement que ce n’était pas plus mal.
Notre fils est donc né le 22 Avril, tout comme notre fille 4 ans auparavant ! Ce qui fait bien 2 enfants le même jour !!

 

Quôaaa de beau ce mois-ci ? #3

Du 1er au 30 Juin.

*J’apprécie…
– Le mois de juin qui commence sous le soleil et une chaleur agréable et qui garde sa robe estivale quasi sans discontinuer !
– 1er week-end de juin à rejoindre les hommes à la pêche, avec les petites rainettes, qui tiennent à peine en place, et après lesquelles on court pour éviter qu’elles jouent réellement aux grenouilles dans la marre…
– Avec Têtard A., nous sommes allés voir Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar. Hé bien, c’est l’un des meilleurs de la saga, et Javier Bardem, à lui tout seul, suffit à se bouger les fesses pour aller voir le film !
– Le très beau temps revenu assez rapidement. Finalement, on n’a pas eu tant de pluies que cela depuis plusieurs semaines.
-Marcher 2 fois 25 minutes par ce beau soleil estival, plutôt que de prendre la voiture pour me rendre à mon rdv beauté et faire quelques courses.
-Oh Mon Titan ! Je viens seulement d’apprendre que la saison 2 de « Attaque des Titans » est en cours ! Oh la la, bientôt, tu seras ma prochaine série prioritaire à visualiser !!
Papa Crapaud au petit soin pour faire en sorte que notre séjour en tente soit le plus agréable pour moi. On cherche donc la meilleur tente, dans nos prix, qui soit adaptée à ce dont j’ai besoin !
Le Japon quoi !
-Les 15 derniers jours de boulot se sont bien terminés : la 1ère semaine, j’ai commencé plus tard le mardi matin et fini plus tôt le lundi soir et mardi soir ; le mercredi, il n’y a eu que judo. La 2ème semaine, Têtard A. n’a eu ni judo ni piscine et c’était ma petite semaine (pas boulot le vendredi après-midi).

*J’apprécie moins…
– Pourquoi ai-je l’impression que désormais, les attentats terroristes seront monnaie courante ? C’est terrible de se dire que chaque matin, en consultant Facebook, les publications qu’on risque de voir auront un rapport avec ça !
– Les ampoules aux pieds après mes 2 fois 25 minutes de marche, surtout une entre 2 orteils, argh !
– Prendre 15 minutes pour remplir tranquillement un dossier sur le site de la CAF, et ce dernier plante juste au moment de la validation. Ou quand t’as envie de tout exploser dans ce genre de situation… Le pire, c’est de se rendre compte que, finalement, on n’avait même pas besoin de remplir ce dossier… Argh !
– La grosse fatigue du lundi matin a fait son retour le 12. Et non, je ne fais rien d’épuisant le week-end, aucune soirée, sorties ou autres. J’étais tellement fatiguée que je me suis obligée à me lever 15 minutes avant le réveil, car je sentais que je n’y arriverai pas, risquais fortement de me rendormir et d’être réveillée en sursaut par la sonnerie. Le genre de réveil qui fait que je suis alors totalement décalée, avec son lot de ratés agaçants : je fais plein de bruit, oublie mes lunettes à l’étage, me cogne dans les murs, et perds un temps fou pour tout ; je prends alors le risque de réveiller Petite Rainette, ce qui me rend encore plus rageuse car, ne pouvant m’en occuper, c’est Papa Crapaud qui prend le relais, et évidemment, de très mauvais poil. Ce qui m’exaspère, me peine et m’enrage encore plus. Ras-le-bol d’être toujours obligée d’être au taquet quand j’ai VRAIMENT besoin de dormir.
*J’ai appris que pour cet été, nous allions dormir dans une tente durant notre mini-séjour sur Bordeaux, le temps d’un mariage. Je suis pas fan de camping. Oh allez, retour au source, je vais retrouver mes copines de la marre ! Ah ah, y’a que toi qui sois satisfaite. Je peux te dire qu’on ne m’y reprendra plus. Ce sera la première et dernière fois !

-Trucs Mode.

chapeau okaidi

9.99€

*Comme Petite Rainette a choppé un coup de soleil sur le bout de ses oreilles, j’ai investi dans un chapeau à rebord pour remplacer ses casquettes. Une version Okaïdi, qui ressemble à celui que j’ai, ce qui lui a immédiatement plu !
*Je lui ai trouvé quelques t-shirt sur une brocante, 8 pour 6€.

*Le hijab se voit revisiter par la talentueuse Imane Aldebe !

Le Petit Monde Chemin Faisant.
*Petite Rainette qui, en voyant des femmes portant hijab, dit fort et clair : « Oh c’est des sorcières ! ». Ou quand regarder Les Simpsons Spécial Halloween inspire un peu trop son imagination. « Non ma chérie, ce n’est pas une cape, mais un voile ». Grand moment de solitude, répété à chaque fois qu’on croisait une voilée…
*Cet hôte de caisse (ben oui, c’était un homme) qui se débat discrètement avec la pédale qui reste coincée sur la fonction « Avance du tapis ». Toutes les courses avançaient donc sans discontinuer et sans qu’on puisse y faire grand chose. Heureusement, le système s’est rapidement débloqué ! J’ai beaucoup aimé son regard ahuri, s’imaginant qu’il était sur le point d’être envahit par une montagne de courses, ne pouvant que crier au secours, pour finalement pousser un soupir de soulagement XD
*Têtard A et moi, au cinéma. Seuls tous les deux dans la salle. On avait 10 minutes d’avance. On est resté seuls à deux JUSQU’À LA FIN du film ! Énorme, première fois de ma vie que je vois un film sans personne dans la salle !
*Les « nettoyeurs » de la salle de cinéma, ravis de constater que nous n’étions que deux, n’avions donc rien sali, pour ainsi finir sans avoir rien à faire !
*Têtard A. s’est fait un bobo au niveau du mollet en voulant couper ses poils de jambes avec des ciseaux… Poils inexistants à son âge, à peine l’esquisse d’un duvet. Mis à part le fait qu’il aurait pu se blesser bien plus sérieusement, je lui ai expliqué que c’est justement en les coupant qu’il allait les faire pousser drus et touffus, et qu’il serait donc velu avant l’heure. La tête ahuri d’apprendre que oui, en grandissant, il aura des poils d’hommes haha ! Mémorable.
Sinon, il a trouvé la technique pour regarde la série Walking Dead sans faire de cauchemars : il regarde la version Lego !
*Ce petit garçon en pleurs, effrayé par un petit chien qui lui aboyait dessus et l’empêchait donc d’aller où il voulait. Le truc qui m’horripile, c’est justement les chiens laissés en liberté dans les cités par leurs maîtres(ses), peu importe leur taille et leur caractère. Un chien reste dangereux et peut s’en prendre à n’importe qui, pour une raison ou une autre. Même le plus gentil des chiens n’ayant jamais mordu durant 10 ans peut, à cause de son âge avancé, changer d’un coup de comportement et devenir agressif !
*Une vendeuse de la boulangerie Ange, qui n’a pas daigné m’expliquer le détail des menus proposés, alors que je lui ai dit clairement que c’était la première fois que je venais. Pour l’amabilité, on repassera…
*Mon chat a disparu pendant 24h. Nous avons cru qu’elle s’était sauvée par l’une des fenêtres grandes ouvertes du second, pour rafraîchir les pièces au maximum, lorsque les températures ont baissé. Comme elle est craintive et qu’elle ne va jamais dehors, j’ai pensé que nous ne la reverrions jamais. Finalement, Papa Crapaud l’a aperçu à la cave le lendemain, mais comme elle s’est réfugiée de nouveau dans sa cachette, je suis finalement descendue pour attendre patiemment qu’elle vienne à moi. Tout est bien qui fini bien !
*Petite Rainette entre enfin dans sa période d' »écouter une histoire ». Même si depuis toute petite, elle a toujours aimé les livres, du moins les tenir, tourner les pages, les arracher, regarder les images, elle n’a jamais daigné les écouter. Désormais, je prends plaisir à lui lire quelques pages avant de dormir et cela lui plaît.
*Cette acheteuse géniale, avec qui j’ai parlé près de 15 minutes de ventes (d’habitude c’est Bonjour, voilà pour vous, merci, bonne journée, au revoir), de vendeurs, d’acheteurs sympas et d’autres beaucoup moins. J’adore quand les ventes me permettent de rencontrer des gens géniaux !

Santé – Beauté.
*J’ai retrouvé le goût de la crème fraîche de mon enfance, celle que ma mère utilisait pour faire ses carbonaras, en investissant dans un pot de crème fraîche crue dans une ferme. Oh-my-god quel bonheur de déguster cette saveur, cette texture, et pas se désoler de celles vendues en grandes surfaces, qui sont si fades et insipides qu’on dirait de l’eau au blanco XO
Par contre, ça a décuplé mon acné inflammatoire, qui s’était vraiment bien calmée ces deux derniers mois. Mais j’ai au moins la preuve définitive que les produits laitiers sont vraiment à l’origine de mes problèmes de peau !
*Pour la 1ère fois de ma vie, je suis allée faire mes sourcils dans un institut Yves Rocher, en profitant d’une carte cadeau. J’y suis allée quelque peu inquiète, pensant ressortir ratée, obligée de devoir les dessiner quotidiennement en attendant la repousse. Mais non, tout va bien, je suis ressortie avec de vrais sourcils-de-fille haha ! Je suis ravie de ne plus avoir ces « épaisseurs sourcilières », qui me faisaient trop ressembler à My Bronouille (le prend pas mal Bro’). Je fais moins masculine de visage dira-t-on. Et j’ai même l’impression que ça m’a rajeuni 🙂

*Le Clito, c’est la Vie. Pour nous les femmes. Et pour les curieux !

*J’ai fait mon 1er achat dans une boutique Lush. Après que la vendeuse m’ait parlé de l’intégralité (enfin presque) des produits proposés dans le magasin, j’ai opté pour un savon hydratant. Comme aucun de ceux vendus en grande surface n’a résolu mon problème de peau sèche, je vais testé le Turkish Polish, qui est sous forme de pain de savon orangé et presque tendre (pas sec et dur comme la plupart des pains de savon). L’odeur est très agréable et sa texture une fois humide glisse « grassement » sur la peau, ce qui est déjà positivement différent. La première utilisation m’a donc laissé une peau moins sèche. Je verrai à long terme s’il tient réellement ses promesses et ses 16€ pour 115g ! Oui c’est un coût, c’est pour cela que j’attends de lui qu’il tienne ses promesses !
En échantillon, j’ai pu avoir de dosettes d’un après-shampoing super-puissant pour les pointes sèches, à base d’agar-agar et de lait de soja. Son odeur est très végétale, m’ayant donné l’impression d’étaler un jus de crudités lol. Je l’ai posé uniquement sur mes pointes pour éviter de graisser mes racines.
Notes de La Grenouille : Après plusieurs utilisations, Maman Grenouille constate une nette amélioration de la qualité de sa peau. Bien moins de peaux sèches qui tombent comme la neige quand on la frotte ou porte une matière trop près du corps, et donc de tiraillements et démangeaisons. D’ailleurs le rasage abime moins la peau car les lames glissent et ne râpent pas.

*Cet été, dès que je serai en vacance, je vais tenter de réhydrater à fond l’intérieur de mon corps, en suivant les conseils suivants :

*Max Bird, un Youtubeur qui (cui) déchire. Jeu de mots. Vous comprendrez en regardant ses vidéos 😉 Après le clito, le vagin ! Haha Juin, c’est le mois du sexe féminin !

-Sorties.


*Puisque nous n’avons pas pu faire de brocante en tant que vendeurs le 25, nous nous sommes rendus sur une autre en tant qu’acheteur. Malgré sa petite taille et le fait que Petite Rainette s’est montrée désagréable au bout de 15 minutes (ce qui nous a obligé à en partir rapidement, pas la patience de la rouspéter tous les 3 pas), j’y ai trouvé de bonnes affaires : Raconte-moi 15 histoires de Noël à 1.50€ ; Les ombres du Pays de la Mée à 1€, 8 Petits Poney pour 2€ (jamais je n’aurais pensé que la dame les vendrait à aussi bas prix !), La course à l’héritage, un ancien jeu de société que j’adorais quand j’étais petite et dont j’espérais retrouver un exemplaire un jour. C’est chose faite pour 3€ !
Oh et un peu avant d’arriver, j’ai dû aller faire un pipi à la sauvage (comprenez dans un coin reculé, cachée par des herbes hautes et la voiture). En repartant j’aperçois un ballon de foot. Je dis à Papa Crapaud d’aller voir pour le récupérer : en parfait état, en plastique et léger, rebondissant facilement, bref ! Parfait pour Petite Rainette, moi que devait justement lui en acheter un, plus besoin haha !

-Et pour le reste…

*Un calcul amusant et ça marche !

*Je sais enfin pourquoi mon chat fait aller sa patte au-dessus de sa gamelle d’eau avant de la boire :

chat et eau

Instinctivement, les chats domestiques ne boivent pas le bol d’eau proche de celui de nourriture, et en cherche d’abord ailleurs dans la maison, parce qu’à l’état sauvage, l’eau trop près de la proie qu’ils ont tué peut être contaminée !

*Quelques ventes ce mois-ci, toujours ça de pris ! Notamment mon lot de perles et breloques restant. Depuis plus de deux ans, j’avais mis l’intégralité de ce que j’avais, mais un par un. Au bout du compte, il me restait environ la moitié de ce que j’avais au départ. Lasse de stocker tout cela sans être sûre d’en voir un jour le bout, j’ai rassemblé le reste en une annonce. En moins de 3 jours, j’avais preneuse ! Parfait ! Me reste plus qu’à faire de même avec ce que j’ai de scrapbooking.

*Pépé Nouille et Mémé Nouille ne vont pas fort en ce moment, et c’est pas faute de les encourager régulièrement. Vieillir n’est vraiment pas fabuleux, surtout quand la santé décide de te dire un joli ME*DE. Personnellement, je ne souhaite pas vivre très vieille, si c’est pour vivre en semi-état larvaire, avec une santé yo-yo ayant tendance à rester plus en bas qu’en haut et sous une tonne de médocs en tout genre. Franchement, ce n’est pas vivre en bonne santé, c’est s’obliger à survivre dans des conditions déprimantes.
*Robert de Jesus plaira aux fans de dessins Kawaï !

*Première vente réussie sur ebay. Après plusieurs années d’hésitation, je me suis enfin décidé à utiliser ce site habituellement d’achats comme site de vente. Je suis déjà une habituée de leboncoin et Priceminister, mais j’ai voulu tester ebay pour voir. On va continuer sur les 3 ! (Et oui, encore ce chiffre haha)

*Les chats les plus beaux et les plus chers du monde !

*Le site de la CAF a été complètement refait et il est vraiment plus clair et l’on s’en sert ainsi plus facilement !

*Combien de films « pour les geeks » avez-vous vu ? Pour ma part, j’en compte 56 ! Il m’en reste pas mal à découvrir pour entrer définitivement dans le costume du Geek (ou pas).

*Une bonne fête à tous les papas ! Une Pin-Up hyper sexy, rien que pour vous haha !

salut.gif

*Un petit oiseau très attachant !

*Voici un animé qui pourrait m’intéresser. Et la manga aussi tiens ^^