Une suite de livres : Lady Pirate

Vous l’aurez compris, Mireille Calmel est l’un de mes auteurs préférés. Toutes ses histoires me plaisent, du moins toutes celles que j’ai lu jusqu’à présent.

Lady Pirate, les valets du roi, raconte l’histoire de Mary Oliver Read de son enfance difficile auprès de sa mère Cécily, faisant tout pour que sa fille connaisse un avenir meilleur. Pour y parvenir, celle-ci décide de la travestir pour qu’elle puisse vivre auprès de sa tante fortunée, et ainsi se sortir d’un destin voué au dénuement le plus total.

Malheureusement, les évènements vont l’obliger à fuir, tout en gardant sa véritable identité secrète, pour pouvoir travailler au service d’Emma de Mortefontaine. Une femme influente et très riche qui va lui faire entrevoir la possibilité de décider de son propre destin. L’homme qu’elle est va l’envoyer directement sur un bateau pirate pour finir sur un champ de bataille, où elle va y rencontrer l’homme qui parviendra à la conquérir – durant un temps du moins. Niklaus Olgersen l’épousera et lui donnera même deux enfants. Mais la terrible Emma reviendra pour tout détruire !

Lady Pirate, La parade des ombres, continue avec Mary et son fils, tous deux grandement affectés par la mort de Niklaus – époux pour l’une, et père pour l’autre, ainsi que de la disparition d’Ann Mary. La vengeance étant le maître mot de l’histoire, Mary confie son fils à des amis pirates pour pouvoir se charger de retrouver Emma de Mortefontaine et lui faire payer ses crimes. Cette dernière va confier Ann Mary à un ancien attorney et son épouse, après leur avoir également gâché la vie. Lady Pirate finira par rencontrer le Marquis de Baletti, un homme énigmatique, qui semblerait être plus riche que riche et même immortel…

Le second tome est bien plus fantastique que le second, la quête du trésor aztèque devenant l’un des fils conducteurs de la vie de Mary. Même si ce dernier sera mis en pause durant une bonne partie du tome, pour se consacrer sur la « purification » de l’âme de Mary, il reviendra ensuite pour lui permettre d’arriver à ses fins, et bien plus encore.

Faits historiques et piraterie, Mary Oliver Read a vraiment existé ! Une femme de caractère, qui évoluera dans un monde d’homme, sans pitié, où la loi du plus fort est maîtresse. La mer et le sang entoureront et nourriront cette pirate plus que n’importe quoi, se battant souvent bien mieux que les hommes. Une femme si unique qu’hommes et femmes ne peuvent être que séduits et envoutés par un tel tempérament.

De sa naissance jusqu’à sa mort, Mary Oliver vivra une aventure extraordinaire, surtout pour une femme qui parviendra au nez et à la barbe de tous, à s’imposer comme une pirate à part entière !

Publicités